AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inscription : 15/01/2016
Messages : 217
avatar
MessageSujet: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 13:43


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
love you without knowing how, or when, or from where. i love you simply, without problems or pride: i love you in this way because i do not know any other way of loving but this, in which there is no i or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when i fall asleep your eyes close.

 
"Hum, je n'ai pas oublié ce que tu m'as dit avant de partir. Donc, je t'envoie ça... mais tu n'as pas intérêt à te moquer de moi"

C'était ce qu'il avait reçu, sans s'y attendre, il y a de cela une semaine. Il savait que ça venait de son téléphone car il avait programmé… deux vibrations l'une après l'autre au lieu d'une, pour ses notifications à elle. C'était débile, mais c'était moins niais que de lui mettre une sonnerie personnalisée qui lui vaudrait des moqueries de la part de ses collègues et amis. Quand il l'avait reçu, il était en train de faire une sieste entre un changement de décor pour le shooting, et il avait sursauté. Honnêtement, Hyun Woo avait abandonné. Non. Abandonné était loin d'être le bon mot, puisque quand on abandonnait quelque chose ou quelqu'un, on ne continuait pas à y penser tous les jours, toutes les heures, pratiquement toutes les minutes, non ?

Il avait juste.. Perdu espoir, disons. Si elle ne lui avait pas envoyé de message, c'était qu'elle voulait qu'il la laisse tranquille. Et c'était ce qu'il avait fait, sagement, alors qu'ils avaient pu se croiser au détour d'un couloir, très rapidement. Il ne l'avait pas regardée, il ne lui avait pas dit bonjour, il avait fait comme si elle n'existait pas, en espérant que cela rende sa vie un peu plus.. Facile. Et il s'insultait lui même « idiot, idiot, idiot » « tu as tout gâché ». En l'embrassant, c'était ce qu'il avait fait. Et pourtant, à chaque fois qu'il fermait les paupières et voyait le moment dans son esprit, des frissons remontaient du fond de son ventre et il sentait les poils de ses bras se hérisser. Un sourire idiot se posait sur son visage, et parfois les gens le regardaient bizarrement car il faisait ça à n'importe quel moment.

La tristesse, la colère, la déception, la frustration, tous ces sentiments remontaient parfois, quand il pensait au fait qu'elle ne l'avait pas recontacté. Il voulait se tenir à ses mots, il ne voulait pas la brusquer, même si à de nombreux moments, il avait pris sa voiture pour aller chez elle. Il n'était jamais allé jusqu'au bout, mais le vase se remplissait de plus en plus et il craignait le débordement imminent.

Alors, quand il avait reçu le sms, et qu'il l'avait lu, il avait d'abord pensé à une blague. Il savait que c'était Hana qui l'avait écrit, c'était évident, vu les mots. Il le sentait. Et il savait aussi qu'elle était fière et gênée en même temps, ce qui pouvait expliquer le temps.. qui lui avait pris.. Pour envoyer ce message.

Mais du coup, deux semaines, ça lui avait suffi pour réaliser qu'il était idiot et qu'il avait fait une grosse erreur en venant goûter ses lèvres et que ça ne mènerait absolument à rien. Qu'ils seraient gênés l'un avec l'autre, à partir de maintenant, et que même s'il la voulait (et encore il n'en était pas trop sûr, il n'était pas dans le même état que la dernière fois), il était… Hyun Woo. Et qu'elle était Hana. Lui il couchait avec plein de gens (bon, pas depuis un moment, mais c'était quand même son comportement premier), et elle, elle était du genre à… avoir un petit ami avec lequel elle prendrait un chien, se marierait et vieillirait.

Il avait décidé de ne pas y répondre. Il effaça même le message, purement et simplement, pour faire comme si il n'existait pas. Et il continua à agir de la même façon, en ignorant la pure existence de Hana. Ignorer en apparence, car il ne contrôlait pas ses pensées et que bien entendu, il pensait à elle souvent, tout le temps, de manière plus ou moins innocente. Même dans ses rêves, elle se ramenait avec une chemise entrouverte ou venait juste le câliner, et ça l'énervait au plus au point.

Il savait qu'elle était là aujourd'hui. Un petit oiseau lui avait dit. Ou plutôt il l'avait aperçue par la fenêtre, entrant dans le grand bâtiment de la compagnie. Il ne savait pas si elle irait à son étage, il n'était pas techniquement en shooting mais puisque le but ultime était qu'il reprenne la boite, il commençait à participer à des réunions administratives. Après un meeting, il avait vu sa petite tête en bas, et s'était « caché » dans la salle de repos, là où il y avait la cafetière. Là où elle ne le trouverait pas.

Ou en tout cas, c'était ce qu'il avait pensé.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 



If conversation was the lyrics, laughter was the music, making time spent together a melody that could be replayed over and over without getting stale. she's oxygen and i'm dying to breathe
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 94
avatar
MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 14:28


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
I want to be like the rebirth of the spring after the cold winter. I want to be like the dawn after the long and dark night. I want to be like the diamond that will cut the glass around your heart. I want to be the "You" in front of your "I"

 
Après presque deux semaines, Ha Na avait enfin réussi à envoyer un message à Hyun Woo. Comme il lui avait dit, sans ça, il n'avait plus tenté de lui reparler ou quoi. Et elle n'avait pas oublié, c'est juste qu'elle avait eu peur de lui envoyer un message. C'était différent maintenant, parce que leurs sentiments s'étaient peu plus exposés, c'était dur d'assumer le fait qu'elle ne l'ait pas rejeté lorsqu'il l'avait embrassé. C'était dur d'assumer les mots qu'elle lui avait dit, juste.. elle avait honte, un peu. Et surtout, elle était bien trop... enfin Ha Na avait sa fierté. Sa foutue fierté qui faisait qu'elle ne pouvait pas toujours agir comme elle le souhaitait. Elle aurait dû lui envoyer un message dès le lendemain, elle aurait dû aller le voir, lui parler, même s'il faisait toujours tout pour qu'ils ne se croisent pas.

Car oui, elle n'était pas bête. Elle savait qu'au travail, il l'ignorait et faisait semblant de ne pas la voir, ce qui avait tendance à un peu l'énerver car Ha Na savait qu'il faisait exprès, mais elle n'était pas certaine de savoir les raisons de ce comportement ? Etait-ce parce qu'il ne voulait vraiment pas avoir à faire à elle ? Ou était-ce pour une autre raison... avec cet homme, elle n'en était pas sûre, avec lui elle n'était en fait sûre de rien. Rien du tout. Il était si compliqué quand elle y pensait, et il savait sûrement qu'il était compliqué à comprendre.

Ce jour-là, elle l'avait aperçu et elle savait qu'il l'avait vu aussi, car il n'avait pas été très discret en s'enfuyant presque en courant. La jeune femme soupira de nombreuses fois. Au début de la journée, elle avait voulu aller vers lui, mais il s'était à nouveau enfuit en profitant du fait que la réunion du jour commençait. Puis après avoir terminé son travail avec l'équipe marketing, elle avait tenté de l'approcher une fois encore, mais le même résultat, elle n'avait pas réussi. Ça commençait à lui monter à la tête toute cette histoire, elle en avait vraiment marre. Le pire c'est qu'elle ne pouvait pas faire comme si ça ne l'a touchait pas, et c'était encore plus énervant. Juste... il lui manquait vraiment. Hyun Woo lui manquait. Si au moins elle pouvait au moins avoir un contact visuel, ne serait-ce que ça avec lui.

Elle recommençait à déprimer, à cause de cet imbécile. Et elle ne voulait pas se laisser abattre par une telle chose, c'était toujours trop ridicule pour qu'elle puisse le supporter. A un moment, elle entendit deux filles parler de Hyun Woo, comme quoi il avait agi bizarrement encore aujourd'hui, et que là, il était dans la salle de repos de l'étage dernier. Ah, oui ? Vraiment ?

Ha Na prit alors l'ascenseur pour aller au dernier étage et se retrouva devant la porte de la salle de repos. Elle soupira, n'osant pas toquer même si sa main était levée, sur le point de frapper à cette foutue porte. Et puis la jeune femme leva les yeux au ciel, pourquoi se compliquer la vie ? Elle entra dans toquer, et claqua la porte derrière elle, les sourcils froncés. Oh, il l'avait réellement énervée. Elle souffla un bon coup et le fusilla du regard. Il avait l'air surprit de la voir là, ah il pensait qu'il s'était bien caché ? Elle s'avança vers lui, le coinça sur la chaise de bureau sur laquelle il était assis et plaqua ses mains de part et d'autre de celle-ci pour le bloquer « Park Hyun Woo... je crois que tu cherches réellement à me pousser à bout à chaque fois. C'est quoi ton problème, à fuir comme un petit canard effrayé à chaque fois ? Je fais peur ? J'ai peut-être la peste ?! Tu m'énerves !»

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 217
avatar
MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 15:02


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
love you without knowing how, or when, or from where. i love you simply, without problems or pride: i love you in this way because i do not know any other way of loving but this, in which there is no i or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when i fall asleep your eyes close.

 
Il n'avait pas le peur. Pas le moins du monde. Elle ne savait probablement pas qu'il était dans le bâtiment, enfin.. EN tout cas c'était ce qu'il se disait, et elle ne savait sûrement pas qu'il était dans cette pièce. Pourquoi chercherait-elle à venir le retrouver ? Elle devait le haïr et avait dû supprimer tout ce qui avait un rapport avec lui, depuis qu'elle lui avait envoyé le message et qu'il n'y avait répondu que par un silence.

Il était assis et il avait décidé de lire un peu, histoire de se détendre. Il lisait souvent tout seul, de toute façon, car il se prenait forcément des remarques « ah, tu sais lire ? » « me dis pas que tu comprends un pour cent de ce qu'il y a écrit là dedans », bref, même s'il en riait ou répondait par des remarques acerbes, il devait assez agacé par la réaction. Oui. Il pouvait être.. intelligent. Et il l'était. Les gens ne le savaient pas, et il ne faisait rien pour leur prouver, parce qu'à quoi bon ? Dans la société de nos jours, on aurait dit que le physique et l'esprit étaient totalement séparés. C'était soit beau et stupide, soit moche et intelligent. La réalité était carrément autre.

Hana était sûrement une des seules personnes qui avait.. Reconnu le fait qu'il savait penser, et qui lui avait montré qu'elle l'avait remarqué et qu'elle le pensait honnêtement. Il se mordilla la lèvre, à quoi bon penser à elle maintenant.. Et à peine avait-il pensé ça qu'il entendit la porte s'ouvrir. Sans relever le regard de sa lecture, il fit « C'est occupé... » comme s'il était enfermé dans les toilettes. Puis il entendit la porte claquer, et il n'eut aucun doute sur la personne qui devait se tenir, à l'instant présent, en face de lui.

Il ne releva pas tout de suite le regard. Il prit le temps de poser son livre, parce qu'il avait peur que lui aussi se fasse blesser. Puis il releva les yeux, avec difficulté, pour lire la colère sur le visage de la jeune femme. Mais ce n'est pas la première pensée qui lui vint à l'esprit. Il retint sa respiration en la voyant, et se dit, « dieu, elle est encore plus belle que la dernière fois ». Il n'eut le temps que de ça puisqu'elle s'avança dangereusement de lui et se pencha au dessus de lui.

Elle avait placé ses mains de part et d'autre de la chaise, il ne pouvait pas se lever, il ne pouvait pas bouger, et en plus, son visage était réellement très proche du sien. Il déglutit difficilement et se força à ne pas détourner le regard. Il l'écouta, sortir quelques phrases, et elle l'observa.

Il s'éclaircit la gorge, sans trop savoir quoi dire. Ah, il perdait totalement ses moyens quand elle était là, encore plus quand elle était… si proche…. De lui. Sans trop réfléchir, il leva une main et la posa sur le décolleté de Hana. Pas pour tâter ou tripoter, pas du tout, mais plus pour.. pour le cacher de son champ de vision, d'ailleurs il ne la touchait pas vraiment, il l'effleurait tout au plus. Et au moins comme ça, il pouvait un peu plus se concentrer.

« Je ne vois pas de quoi tu parles » dit-il d'une voix on ne peut plus calme et normale. « Je ne savais même pas si tu travaillais encore ici, je ne t'ai pas croisée une seule fois… J'ai mieux à faire que dde prendre le couloir qui va à droite quand tu va dans celui de gauche. » Il reprenait son masque insupportable, mais c'était un peu la seule manière de se protéger.

Un demi sourire vint se poser sur son visage et il la défia du regard. Seule la main qu'il avait mis pour cacher la poitrine (imposante) de Hana montrait qu'il n'était pas avec elle comme avec toutes les autres. Parce qu'avec une autre, il ne se serait pas empêché de mater, et de faire un commentaire sur ce qu'il était en train de voir. Cela ne lui disait pas du tout, pas du tout, là. Et pas parce qu'il avait peur d'elle, mais parce qu'il la… respectait.

« Je ne comprends pas pourquoi tu es énervée. Qu'est-ce que tu attends de moi ? » sa voix faiblit un peu alors qu'il prononçait ces phrases, car il repensait au message qu'elle lui avait envoyé. Elle avait tout passé, sa fierté, sa gêne, pour lui envoyer, même si c'était un peu à retardement. Et il avait agi comme un idiot, comme toujours. Il ne s'en surprenait plus, après tout. Il était né idiot et il l'était encore aujourd'hui, dans tout ce qui concernait le fait de se comporter en société, avec les gens.

Il aurait pu poser sa main sur le bras de Hana pour la repousser mais même ça, il ne pouvait pas le faire. Et il ne voulait pas la toucher.. Ah, c'était affreux à penser, et niais, mais il ne voulait la toucher qu'avec affection.

« Je t'énerve toujours, de toute façon. »


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 



If conversation was the lyrics, laughter was the music, making time spent together a melody that could be replayed over and over without getting stale. she's oxygen and i'm dying to breathe
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 94
avatar
MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 15:28


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
I want to be like the rebirth of the spring after the cold winter. I want to be like the dawn after the long and dark night. I want to be like the diamond that will cut the glass around your heart. I want to be the "You" in front of your "I"

 
Elle n'arrivait pas à croire qu'il puisse faire ça... qu'il puisse encore lui mentir, nier tout ce qu'il avait pu faire pendant les derniers jours passés. Il se foutait encore de sa gueule, alors qu'elle était en face de lui, qu'elle l'avait coincé dans son petit jeu insupportable. Elle aurait pu comprendre, s'il lui avait dit qu'il ne voulait juste pas la voir, juste pas lui parler, juste l'ignorer. Elle aurait comprit s'il lui avait dit qu'il ne voulait plus jamais avoir à faire à elle, qu'il avait fait une erreur, et que cette ambiguité entre eux, n'était que son imagination. Elle l'aurait également comprit s'il lui avait dit que c'était pour se protéger qu'il avait agi de cette façon là. Mais là... tout ce qu'il faisait, c'était de mentir, en la regardant dans les yeux, il sortait tous ces mensonges, avec un ton désagréable, avec une attitude qu'il n'avait plus eu depuis longtemps avec elle. Ha Na se sentit blessée.

Elle finit par se rendre compte de sa position et rougit un peu, elle lâcha la chaise et mordilla sa lèvre, en essayant de contenir un peu tous les sentiments qu'elle était en train de ressentir tout de suite. Tous ces sentiments encore confus, des sentiments douloureux et puis, son incompréhension aussi. Juste.. elle ne parvenait pas à savoir pourquoi il était comme ça avec elle, elle avait l'impression qu'il jouait de son incompétence avec les garçons. Elle ne savait pas comment agir avec cet homme. Un jour, il l'énervait au point où elle décidait de l'oublier, un autre il se présentait presque mort devant elle, et elle en crevait d'inquiétude, puis la minute d'après, il l'embrassait, et puis pour finir par l'ignorer à nouveau. Comment est-ce qu'elle devait se comporter dans tout ça ? L'ignorer, comme lui le faisait magnifiquement bien avec elle ? Elle n'en était plus capable, il avait trop secoué son coeur, il avait crée trop de choses en elle pour qu'elle en soit capable. Ce n'était plus comme avant, mais il se comportait comme avant.

« Tu n'es qu'un menteur. Tu es lâche. Tu sais très bien que je travaille ici, bien sûr que tu le sais. Tu me voyais des fois dans les couloirs avant de partir presque en courant. Tu fais semblant, parce que tu es lâche, pourquoi tu ne veux pas dire les choses simplement, tout de suite ? Est-ce que j'ai eu tort de croire que je pouvais te faire confiance ? En fait, tu joues avec moi, parce que ça t'amuse de faire tourner en bourrique la fille du coin ? C'est une vengeance parce que moi, dès le début je t'ai remis à ta place ? » demanda-t-elle, avec une voix étrangement calme. Elle ne criait pas, on ne pouvait pas réellement percevoir de tristesse dans ses paroles, et ni l'énervement. Pourtant elle était loin d'être calme, elle avait même peur. C'était bizarre, que Hyun Woo parvienne à lui faire sentir tout ça. Il était bel et bien spécial, mais s'il n'était qu'un connard, comme sa réputation le disait, alors elle se sentirait terriblement stupide, et presque sale.

La jeune soupira en hochant la tête, ok. Ok... il voulait continuer son petit jeu. Elle attrapa les gobelets pour le café et commença lui lancer dessus, l'air de rien. Ça faisait un moment qu'elle ne l'avait pas frappé ou un truc dans le genre. Peut-être qu'elle avait été trop gentille avec lui, à s'occuper de ce gosse à chaque fois qu'il avait été malade, proche de la mort. « Tu. n'es. qu'un. sale. con. et. je. vais. te. massacrer. » annonça Ha Na, toujours d'apparence très calme, sans jamais arrêter de lui balancer tout ce qu'elle trouvait.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 217
avatar
MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 15:47


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
love you without knowing how, or when, or from where. i love you simply, without problems or pride: i love you in this way because i do not know any other way of loving but this, in which there is no i or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when i fall asleep your eyes close.

 
Il n'était pas totalement inconscient de ce qu'il disait, de ce qu'il faisait.

Il se rendait bien compte qu'il disait n'importe quoi. Qu'il devait la blesser, avec les idioties qu'il sortait. Qu'il se comportait comme le Hyun Woo qu'il présentait à tout le monde, alors qu'il était avec elle. Qu'il se comportait comme il ne voulait jamais se comporter avec Hana. Mais n'était-ce pas plus facile ? Autant pour elle, que pour lui. Que pouvaient-ils faire ? N'y avait-il pas une autre raison à ce silence de deux semaines qu'il avait dû subir ?

Elle avait dû avoir pitié de lui, à la fin. Parce qu'elle avait senti dans son regard, qu'il tenait beaucoup trop à elle, fait qu'il lui donnait la nausée. Il ne comprenait pas comment lui, Woo, avait pu se faire prendre à ce jeu. Il était coincé, coincé, coincé, impossible de prendre l'échelle pour remonter du fond du puits, il ne pouvait pas s'empêcher de sentir toutes ces.. petites réactions dans son corps lorsqu'il la voyait, alors qu'elle avait l'air de vouloir littéralement sa mort. Il avait envie de ses bras, de sa chaleur, de son sourire, de son regard, de ses lèvres, contre les siennes.

Il n'avait jamais nié le fait qu'il était un lâche. Il était presque un … lâche fier de l'être. Mais la lâcheté n'était pas elle la meilleure des solutions, dans cette situation ? Elle pouvait repartir dans la haine qu'elle avait de lui, avant, sans espérer qu'il puisse lui donner.. Quelque chose dont il était incapable. Il aurait beau lui dire tous les mots doux du monde, lui procurer toutes les caresses, et cela sans le moindre mensonge, avec la plus grande sincérité, il ne serait jamais.. quelqu'un pour elle. Il ne la méritait pas.

Il la connaissait, même s'il n'aimait pas l'admettre. Il ne s'étonna pas du tout de sa réaction et accueillit tout son.. discours, sa tirade, sans flancher, sans l'interrompre, sans même cligner des yeux. Le pire était ça. Elle avait l'air parfaitement calme. Et il savait que c'était dans ces moments là qu'elle était le plus énervée. Ou.. Il ne savait pas exactement s'il n'y avait que de la colère ou autre chose, mais elle n'était pas bien, elle n'était pas calme.

Il s'attendait à ce qu'elle reparte en claquant la porte, pour qu'il puisse souffler, se dire que c'était bon, elle abandonnerait l'idée de penser qu'il pouvait être bon, différent, ou encore une autre connerie du genre. Mais il fit un petit « aie ! » en sentant quelque chose lui heurter la tête. Il vint la regarder avec surprise avant de se recevoir une pluie de gobelets en carton sur la tête. Ça ne faisait pas bien mal, mais il se protégeait quand même avec les bras en faisant la grimace.

Hyun Woo finit par se lever et se diriger rapidement vers elle pour attraper son bras, la forçant à arrêter. Il la regardait dans les yeux. Ce n'était pas tant pour lui qu'il avait envie qu'elle arrête, mais pour elle. Il craignait qu'elle ne souffre trop pour.. rien. Pour quelque chose qui n'en valait pas la peine.

« Arrête. Je suis peut-être un sale con mais si tu veux me massacrer, au moins fais le avec tes mains et laisse ces pauvres gobelets tranquilles » dit-il doucement.

Il savait qu'il avait fait une erreur. Une grosse erreur en s'approchant d'elle, et en prenant son bras, car il sentait de l'électricité remonter le long de celui-ci. Et qu'il avait envie de l'embrasser, terriblement envie de l'embrasser, chose qu'il n'aurait pas imaginé. Et le fait de l'avoir fait une fois ne rendait que les choses plus compliquées, car il savait.. combien.. c'était bon.

« Tu as raison. » dit-il après un petit moment de silence. « Je suis lâche, je suis idiot, je ne suis pas digne de confiance. Et ces choses là je ne les ai jamais niées. Avec toi ou avec les autres » dit-il en déglutissant difficilement. Il prit une nouvelle pause, laissant ses yeux se perdre un instant avant de venir la regarder fixement.

« Mais ne crois pas que je joue avec toi, consciemment. Ou alors que ça m'amuserait de te faire du mal. Parce que je ne prétendrai jamais que c'est le cas. » Il expira et s'éclaircit à nouveau la gorge, car il avait l'impression que.. ah… Les sentiments lui remontaient. Il sentait que sa gorge était trop resserrée et qu'il n'avait pas à respirer.

Il ne put que laisser son regard retomber vers le sol car il n'arrivait plus à soutenir le sien. « Me venger.. Ah… Sûrement que j'aimerais me venger parce que c'est toi qui me fais tourner en bourrique depuis le début. Mais ce n'est sûrement pas comme ça que je le ferais… Je… Ferais sûrement un montage de ta tête sur une banane ou un truc du genre... »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 



If conversation was the lyrics, laughter was the music, making time spent together a melody that could be replayed over and over without getting stale. she's oxygen and i'm dying to breathe
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 94
avatar
MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 16:28


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
I want to be like the rebirth of the spring after the cold winter. I want to be like the dawn after the long and dark night. I want to be like the diamond that will cut the glass around your heart. I want to be the "You" in front of your "I"

 
Ha Na avait continué de lui lancer des gobelets jusqu'à qu'il se lève pour l'empêcher de le faire. Son cœur rata un battement à ce rapprochement soudain. Elle dut lever les yeux pour pouvoir le regarder. Ah, ça y est, son cœur repartait, il devenait fou, tout comme ça elle qui devenait folle à cause de ce gars, qui pouvait réellement se montrer énervant. Elle avala difficilement sa salive et fit la moue, encore agacée par son comportement.

Elle l'écouta parler, et tenta de réfléchir calmement, d'oublier tout les sentiments et les sensations qui l'habitaient. Elle resta silencieuse un moment avant de le frapper sur le torse, et de lui donner un petit coup de pied. Elle avait bien envie de le massacrer pour de vrai, elle se retenait d'attraper ses cheveux pour le frapper plus fort encore et lui détruire les bijoux de famille. Mais elle n'allait pas faire ça...

La jeune femme soupira longuement, elle avait besoin de relâcher la colère, les nerfs. Elle était trop tendue, ce n'était pas bon pour elle. Elle le frappa à nouveau puis vint attraper sa main « Tu sais que je n'attends rien de fou, rien de toi... je n'attends pas quelque chose que je ne peux pas donner en retour » dit-elle avant de l'enlacer doucement « Je n'aime pas.. juste que... tu fasses comme si j'étais un fantôme » Il fallait bien qu'elle lui avoue. Elle... ne pouvait pas mentir sur ce genre de choses. Parce que ça ne menait jamais à rien de bon, et voilà la preuve. Ils se retrouvaient toujours dans de sales situations...

Après quelques secondes, elle se recula, lui donna un autre coup de pied et partit se prendre un café. Ah, elle devait se détendre, se détendre... se détendre. Elle lui faisait un peu dos, mais c'était surtout que là, elle ne se sentait plus vraiment de lui faire face, de le regarder droit dans les yeux... C'était encore sa fierté qui venait de prendre le dessus. Elle fonctionnait comme ça, elle aussi avait ses côtés chiants. C'était quelque chose qui faisait parti d'elle. « Et je préfère que tu fasses un montage de ma stupide tête sur une foutue banane, crois-moi... » ajouta Ha Na après avoir bu plusieurs gorgées de son café.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 217
avatar
MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   Dim 22 Mai - 16:39


 
Hyun Woo & Ha Na
   
   
love you without knowing how, or when, or from where. i love you simply, without problems or pride: i love you in this way because i do not know any other way of loving but this, in which there is no i or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when i fall asleep your eyes close.

 
Une fois qu'il eut fini de parler, il eut très vite sa réponse : un coup. Puis un deuxième. Bon, ça se voyait quand même qu'elle retenait sa force et que c'étaient des coups… Affectueux ? Mais tout de même. Il aimait au moins qu'elle fasse ça car elle restait Hana, elle le tapait, elle le torturait, elle l'avait toujours fait et il avait toujours aimé ça. D'une certaine façon. Puis elle s'arrêta, pour repartir, avant de lui prendre la main. C'est là qu'il arrêta de plisser les paupières en attendant le prochain coup et qu'il vint la regarder à nouveau. La chaleur de sa paume contre la sienne, sentir ses doigts effleurer sa peau, ah, il sentait tout son corps s'apaiser immédiatement.

Il ne sut quoi penser de ce qu'elle lui dit. Elle n'attendait rien de lui ? Et pourquoi… Pourquoi ne pourrait-elle pas lui donner ce qu'il ne pouvait pas lui donner, elle ? Au final, il ne savait pas grand-chose de sa vie, de son histoire.. Il connaissait la Hana de maintenant mais il y avait encore plein de zones de flou. Concernant son expérience amoureuse, par exemple. Elle était contre lui et sa main vint caresser ses cheveux doucement, ce n'était même pas un geste conscient, il se devait de le faire.

Il se sentit craquer quand elle lui avoua ce qu'elle n'aimait pas et ne put s'empêcher de murmurer presque immédiatement un « Je suis désolé ». Ah. Il soupira et elle s'écarta de lui, ce qui amena une petite moue sur son visage, et une sensation de manque, de vide en lui. Il se força à rester là, solidement planté sur ses pieds, et à ne pas revenir vers elle pour la prendre dans ses bras et ne jamais la lâcher.

Il ne savait pas quoi dire, à présent. Pas quoi faire. Jamais il n'avait eu de conversation sérieuse sur.. sur n'importe quoi, avec n'importe qui. Mais il se disait que ça n'irait pas s'ils ignoraient ou n'en parlaient pas parce qu'ils seraient autant perdu l'un que l'autre.

Hyun Woo finit par soupirer, ferma les paupières et se rassit sur sa chaise de bureau après avoir fait tomber les gobelets qui étaient restés dessus.

« On devrait parler, non ? Enfin. Ça fait trois semaines qu'on aurait dû. Je pense. » dit-il. Il n'osait plus monter le regard, il n'osait plus la regarder, il sentait son corps paniquer d'être dans une situation qu'il ne connaissait pas du tout.

Il avala sa salive et fixa le sol. « Tu dis que tu n'attends rien de moi mais je te fais mal à chaque fois. Je n'y peux rien. C'est ce que je suis. Alors comment est-ce qu'on peut parler… être l'un avec l'autre comme on est l'un avec l'autre, alors qu'il y a ... » Il avala sa salive, pas sûr d'arriver à expliquer. « Tu vois ce que je veux dire, non ? On est pas.. On a jamais été… Des amis. Sans dire qu'on est plus que ça, ou moins que ça. Je ne sais pas. C'est juste bizarre. Je ne me vois pas t'inviter pour prendre un café et discuter comme le font les gens normaux. Et je ne me vois pas non plus m'empêcher de te prendre dans mes bras. Et ce besoin d'être… tout le temps... » il ne finit pas sa phrase parce qu'il ne le pouvait pas, mais il ne fallait pas être un génie pour supposer le « avec toi » final.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 



If conversation was the lyrics, laughter was the music, making time spent together a melody that could be replayed over and over without getting stale. she's oxygen and i'm dying to breathe
(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I wish you would just forget about me... I'm no good. (ft. hyunana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past
» || Come save me, unbreak me, cause I just can't forget you ;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
eat your kimchi :: Daegu :: le centre-
Sauter vers: