AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 why am I so madly in love (feat. Mason)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inscription : 03/04/2016
Messages : 80
avatar
MessageSujet: why am I so madly in love (feat. Mason)   Lun 16 Mai - 10:48

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Quel idiot.
Qu’est-ce qui lui avait pris ? De vouloir sortir. Ce n’était pourtant pas une envie qui lui prenait souvent. Ou qui lui prenait du tout. Bon. Pour être tout à fait honnête, ce n’était pas du tout une envie. Il avait dû sortir parce qu’il avait repéré quelque chose au milieu de l’allée et il se sentait coupable de ne pas aller le récupérer.
Il était tout seul à la maison, il ne pouvait même pas demander à Mason d’y aller pour lui ou n’importe qui d’autre. Du coup, il avait dû enfiler ses chaussures et avait traversé pour aller récupérer ce qui ne s’avérait qu’être un morceau de papier sans rien écrit dessus.
Il ne savait même pas ce qu’il avait cru que ça pouvait être. C’était une des bizarreries de son cerveau, qui lui avait fait croire pendant un instant que c’était quelque chose à récupérer tout de suite, à ne pas attendre, sinon il y aurait un problème.
Alors qu’il se retournait pour rentrer à l’intérieur de la maison, il l’avait entendu.
Parce que son rire s’entendait de.. loin. Il avait été tellement surpris qu’il avait failli en tomber par terre et son corps s’était figé sur place, ah, que faire. Il espérait juste qu’elle ne viendrait pas par ici.
Il vit sa silhouette au fond et ne put que la fixer. Elle était si jolie. Il en serait sûrement devenu tout rouge, si… Si son corps était du genre. Mais apparemment, il était soit mort, soit dénué de tous sentiments, car sa peau revêtait toujours cet aspect laiteux et pâle au possible. Le manque de soleil y était aussi sûrement pour quelque chose.
Au bout d’un moment, il entendit sa voix s’éloigner et il reprit contrôle de ses jambes pour rentrer à l’intérieur de la maison.Il se mit en boule sur le canapé et attendit. Attendit, il ne savait combien d’heures, mais en tout cas il se « réveilla » mentalement lorsque Mason passa la porte. Il n’avait pas besoin de relever la tête, il connaissait la manière dont il marchait. Il savait son allure, et la petite différence de pression entre son pied droit et gauche qui faisait que le son que faisait ses chaussures n’était qu’à lui.
Il avait une petite moue au visage. Les lèvres pincées, le regard dans le vide. Il s’était entouré d’un plaid ce qui faisait qu’il était vraiment.. un boule, sur le canapé, avec juste une tête qui en sortait. C’était assez comique. Vu d’un œil extérieur, tout ce qu’il faisait pouvait être assez comique, en même temps. Il était tellement… décalé, par rapport à ce que les gens « normaux » faisaient.
Un petit soupir s’échappa de sa bouche et il finit par dire « J’ai… faim. Tu as à manger ? J’ai soif aussi. Un thé chaud.. Mason… »
div>
acidbrain



I LOST MY MIND

the moment I saw you
except you, everything get in slow motion. tell me, if this is love. sharing and learning countless emotions everyday with you. fighting, crying and hugging
Tell me, if this is love. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 17/01/2016
Messages : 77
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Sam 21 Mai - 17:18

i was never that cool kid
The sea loved the moon when she was supposed to love the shore. The moon knew and hence made his intentions known. That she should love the shore who was destined for her. Yet his protests seemed weak. And even when he pushed her towards the shore, she always retreated back. To want, to need, to love the moon. For all she's worth.
Le cliché du dessinateur. Mason le représentait parfaitement, allongé sur l’herbe dans un  parc, son bloc-notes entre les mains. Il crayonnait de rapides traits en observant tout autour de lui. Les oiseaux le faisaient sourire et les couple qui s’embrassaient légèrement rougir. Il les regardait un moment, se disant qu’il ne faisait rien de mal, c’était simplement pour avoir l’image en tête et les dessiner. Rien de plus. Il détournait alors tout de suite les yeux en sentant ses joues chauffer un peu trop. Surement parce qu’il n’avait jamais embrassé personne. Il avait déjà quelques aventures d’un soir, de quelques heures. Mais il n’avait jamais reçu un vrai baiser. Peut-être un simple hasard qui l’avait toujours fait tomber sur des personnes qui ne voulaient pas perdre leur temps. Mais c’était ainsi. Il soupira, ignorant un autre couple pour poser les yeux sur le paysage et continuer à dessiner tranquillement. Une bonne partie de la journée se passa ainsi. Sans personne pour le déranger. Il ne pouvait rien demander de plus.  
Au bout d’un moment, son dos commençait à lui faire mal. Mason n’était pas doué pour trouvé une position confortable, préférant toujours s’allonger n’importe comment jusqu’à ce que son corps commence à s’en plaindre. Ce fut le cas justement. Le jeune homme finit par se relever, passant une main dans ses cheveux de feu. Il remit ses affaires dans son sac, faisant attention à ne rien oublier autour de lui, chose qui lui arrivait souvent. Une fois certain, il prit le chemin du retour vers la résidence Kimchi. Il espérait que Jong Woo soit à la maison. Il détestait être seul. Il ne comprenait jamais les personnes qui aimaient la solitude. Il n’en avait jamais fait partie malgré ses problèmes à faire perdurer la moindre relation sociale. Il ouvrit lentement la porte pour tomber nez à nez sur son colocataire et meilleur ami. Le jeune brun était en boule sur le canapé, enveloppé comme un enfant.
Il allait mal, c’était certain.
Mason fronça les sourcils en le regardant, boudeur. Le jeune artiste hocha doucement de la tête à sa plainte avant de s’approcher de lui. Il faufila sa main sous la couverture et trouva non sans mal celle de Jong Won, l’attrapant doucement. Il le tira alors vers lui, l’intimant silencieusement à se lever. Cela ne risquait pas de l’aider de rester en boule sur le canapé. Il garda leur doigts entrelacés avant de le guider à sa suite à la cuisine. Ce n’est que là qu’il le lâcha afin d’allumer la bouilloire et chercher de quoi préparer le thé. Son regard se posant quelques secondes sur le frigo, à se demander ce qu’il pourrait lui faire à manger. Mason n’était pas très doué, parfois c’était même bon, en tout cas il ne risquait pas de les empoisonner comme le brun. L’eau chauffait tranquillement et il se tourna pour observer son ami, un air triste sur le visage de le voir ainsi. Il releva un sourcil, une question muette.


acidbrain


Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 80
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Dim 22 Mai - 15:28

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Quand il était triste, il était encore plus… déconnecté de la réalité que d'habitude. Mason le savait, et c'était pour ça qu'il savait aussi bien se comporter avec lui lorsqu'il n'était pas bien. Il ne le sentit même pas s'approcher, comme si ses yeux ne savaient pas analyser la situation, que son nez ne reconnaissait pas son odeur, mais il frissonna en sentant sa main passer sous la couverture qu'il avait utilisé pour recouvrir son corps. Il détestait le contact physique, ou plutôt.. ça lui était insupportable. Peut-être parce qu'il n'y était pas habitué. Mason était une des seules personnes avec qui ce n'était pas impossible, mais cela restait quand même difficile pour lui.

Il accepta cependant sa main sans rien dire, même si il se sentit trembler un peu contre ses doigts, sa paume chaude. Son corps suivit tout seul ce que Mason lui demandait, sans rien dire, de faire. Lorsqu'il se leva, la couverture tomba à terre et il ne le remarqua même pas, suivant le jeune homme jusqu'à la cuisine qui était à eux. Mason le lâcha et il soupira, sans trop savoir si c'était de soulagement ou de manque, c'étaient encore des choses qui lui échappaient presque totalement.

Parce qu'on ne lui avait pas dit ou poussé à s'asseoir, il était simplement debout comme un idiot, au milieu de la cuisine. Il l'observait à moitié en train de faire chauffer de l'eau, se disant qu'il n'était même pas capable de faire ça tout seul. Il avait essayé une fois et y était passé deux heures avant d'abandonner.

Mason finit par se retourner vers lui et lui lança un regard. Jong Woo était incapable d'analyser les regards, les expressions du visage, et il ne put que sourire d'un air timide et adorable en voyant comment il avait relevé un seul de ses sourcils. Il baissa ses yeux comme intimidé sans rien dire, n'ayant pas du tout compris que Mason voulait qu'il lui explique la situation.

Cela lui fit reprendre un peu plus contact avec la réalité et il s'assit sur une chaise autour de la petite table qui était dans la cuisine. Il fixa un peu le bois de la table, compta quelques rainures en espérant que cela fasse passer le temps, avant de relever les yeux pour chercher à nouveau Mason du regard.

« Où est-ce que tu étais ? » dit-il. Il ne parlait jamais « fort », il chuchotait presque lorsqu'il s'exprimait, ce qui faisait qu'on ne l'entendait pratiquement jamais. Mason était une des personnes avec qui il avait le plus parlé dans sa vie, mais c'était également la personne qui lui avait le moins demandé de se répéter parce qu'il n'avait pas compris ou pas entendu. Peut-être qu'il faisait plus d'efforts que les autres pour être attentif à lui.

acidbrain



I LOST MY MIND

the moment I saw you
except you, everything get in slow motion. tell me, if this is love. sharing and learning countless emotions everyday with you. fighting, crying and hugging
Tell me, if this is love. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 17/01/2016
Messages : 77
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Lun 30 Mai - 19:59

i was never that cool kid
The sea loved the moon when she was supposed to love the shore. The moon knew and hence made his intentions known. That she should love the shore who was destined for her. Yet his protests seemed weak. And even when he pushed her towards the shore, she always retreated back. To want, to need, to love the moon. For all she's worth.
C’était bizarre pour quelqu’un d’aussi incertain en relation sociales que Mason d’arriver à deviner quand son colocataire allait mal avant même lui parler. Juste dans sa posture et son regard. Certainement un effet d’habitude. Le fait que Jong Woo soit vraiment important pour lui. Au point où il aimait l’observer, le détailler dans chacun de ses agissements jusqu’à ce que tout soit inscrit dans son esprit. Trop important peut-être. Comme à chaque fois, il sentait cette subtil tension qui prenait possession du corps du plus vieux quand il le touchait. Ce contact physique qu’il semblait toujours avoir en horreur mais qui, pour Mason, était presque une nécessité. Il serra un peu plus fort sa main dans la sienne. Comme pour tenter de mettre un terme à ses légers tremblotements.
Il laissa son colocataire derrière lui dans la cuisine, ne remarquant pas qu’il n’avait plus bougé d’un pouce. Là où d’autres se seraient tout simplement assis. Il était comme un enfant. Un trait qui n’avait cessé d’attendrir Mason. Comme s’il ne se sentait plus seul.
C’était parfois difficile entre eux. Mason qui avait du mal à parler. Jong Woo qui avait du mal à comprendre le langage du corps. Cela ne les avait pas empêché à tisser un lien profond malgré tout, il y’avait juste besoin de faire plus d’efforts pour y arriver. Un sourire étira les lèvres du plus jeune face à cette mine timide devant lui. Il l’observa doucement. Le brun qui s’asseyait et semblait captivé par il ne savait quoi sur la table. Cela pourrait n’être qu’une vulgaire éraflure que Mason n’en serait pas vraiment étonné. Jong Woo était tellement bizarre. Et attachant. Tellement.
« Parc. » répondit-il simplement et brièvement, de sa voix trop rauque, trop automate. Cette voix qu’il détestait mais qu’il avait malgré tout permis à Jong Woo d’entendre de temps à autre.
Le petit son distinctif de la bouilloire le fit sursauter légèrement et il se tourna vers le plan de travail. L’eau était bouillante. Il attrapa deux tasses en forme d’animaux, y posa un sachet de thé et versa l’eau. Il avait beau faire attention, quelques gouttelettes vinrent s’échouer sur ses doigts. Il posa la tasse devant le jeune homme avant de s’assoir face à lui. Il tourna la tasse fumante entre ses paumes à plusieurs reprises avant de prendre le bloc-notes à côté et y annoter quelques petits mots. « Quelque chose est arrivée quand je n’étais pas là. » Il poussa le carnet vers le brun avant de s’arrêter à mi-chemin. « Tu as l’air triste. » trouva-t-il bon de rajouter de son écriture ronde et claire. Il reposa alors ce même regard sur son meilleur ami.

acidbrain


Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 80
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Sam 4 Juin - 9:10

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Jong Woo avait toujours été celui qui ne parlait pas dans les conversations. Car il ne savait pas comment, ou pourquoi. Avec Mason, il était véritablement devenu un gars.. bavard ? Pour pousser dans les extrêmes, mais ce n'était que relatif. Mason ne parlait pratiquement pas, ce qui faisait que Woo, même s'il parlait peu, avait l'impression de parler beaucoup. Mason s'exprimait en le touchait, Woo s'exprimait en parlant, tous deux avec leurs maladresses mais c'était une relation qui au final, lui convenait totalement. Il n'était jamais surpris d'entendre la voix de Mason après un long temps sans que ce soit arrivé, et l'inverse également. Woo prenait les choses comme elles venaient, et c'était presque uniquement possible avec lui. Sûrement parce qu'il avait confiance et qu'il sentait que Mason avait confiance en lui.. Même si le concept lui était étranger et qu'il n'aurait pu le mettre en mots ou en pensées.

Mason prononça un mot et Jong Woo acquiesça en faisant une petite moue. Était-il déjà allé dans un parc dans sa vie ? … Sûrement. Mais il n'en avait aucun souvenir, et il n'y était sûrement pas allé depuis qu'il était arrivé en Corée.

Il sursauta en même temps que Mason et attendit que le thé arrive. Il posa ses mains autour de la tasse, imitant le jeune homme en face de lui, et un petit sourire vint se frayer un chemin sur son visage. C'était agréable. Il pencha le visage vers la tasse pour que la chaleur vienne jusqu'à lui également et il rigola doucement, comme un enfant.

Lorsqu'il releva le regard, il vit que le bloc notes était près de lui, et qu'il était marqué. Woo releva un regard vers Mason, avant de lire ce qu'il y avait marqué. L'air triste… Il eut le réflexe de se toucher le visage, comme pour essayer de sentir ce qui dans son visage pouvait montrer qu'il avait l'air triste.

Il releva le regard vers le jeune homme avec une petite moue. « Je n'en peux plus » dit-il avant de se mordre la lèvre, un peu trop fort. Il ferma les paupières une seconde, souffla, avant de revenir le regarder dans les yeux. « Je ne sortirai plus jamais de la maison. C'est tout. Ça ne sert à rien. Je suis mieux ici. J'ai été bête.. Bête, c'est tout. » Il soupira « Je ne veux pas t'embêter avec mes problèmes stupides. »

Il baissa le regard vers la tasse, observant le liquide trouble à cause de l'infusion. Ha, non, vraiment, il se sentait coupable. Sans vraiment savoir que c'était de la « culpabilité ». Il se sentait juste mal que Mason puisse être inquiet à cause de lui. Il ne faisait vraiment rien de bien, apparemment.

acidbrain



I LOST MY MIND

the moment I saw you
except you, everything get in slow motion. tell me, if this is love. sharing and learning countless emotions everyday with you. fighting, crying and hugging
Tell me, if this is love. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 17/01/2016
Messages : 77
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Sam 4 Juin - 18:22

i was never that cool kid
The sea loved the moon when she was supposed to love the shore. The moon knew and hence made his intentions known. That she should love the shore who was destined for her. Yet his protests seemed weak. And even when he pushed her towards the shore, she always retreated back. To want, to need, to love the moon. For all she's worth.
Il observa cette petite moue se peindre sur les traits fins mais masculins du jeune homme. Est-ce qu’il aurait du lui proposer de le rejoindre au parc ? Il ne l’avait jamais fait avant et ne savait pas si cela aurait intéressé le brun. Il resta là, pensif durant plusieurs minutes. Peut-être qu’il devrait lui demander d’y aller avec lui la prochaine fois, il y’avait des chances que Jong Woo s’ennuie à simplement l’observer dessiner mais ce sera au moins ça de fait. Ces pensées maladroites furent rapidement oubliées par le bruit de la bouilloire.

Il pensera à tout cela la prochaine fois qu’il se décidera à aller au parc pour dessiner. Pour le moment, il fallait simplement qu’il entraine toute son attention sur le brun, attentif à chacun de ses gestes. Les tasses de thé posées devant chacun d’eux et son regard ne quittant pas celui de son meilleur ami, sauf quand il se décidait à écrire quelques mots sur son bloc-notes. Il y’en avait partout dans la maison en plus de celui qu’il gardait dans son sac, ainsi, il n’avait jamais besoin de trop chercher à chaque fois.

Le rire de Jong Woo lui soutire un sourire. Il était vraiment adorable et Mason sentit son cœur battre agréablement dans sa cage thoracique. Il se sentait toujours bien en compagnie du brun. Plus que n’importe qui. C’était une sensation inhabituelle, mais pas désagréable. Jamais.

Un pli se forma sur le front juvénile de Mason, soucieux et encore plus inquiet à cause des paroles de son ainé. Dire ce genre de choses n’allait pas le rassurer, au contraire. Il ne pouvait que se poser encore plus de questions. Qu’est-ce qui poussait Jong Woo à penser tout cela ? Il ne voulait pas le voir ainsi. Il hocha négativement de la tête tandis qu’une de ses mains quitte la tasse pour venir se poser sur le dos de la main du brun. Il la caressa légèrement, dans un effleurement qu’il se voulait être réconfortant. « Dis pas ça, je suis là… » traça-t-il sur la feuille tout en posant son regard sur lui.
Il comprit alors que, peut-être, Jong Woo cherchait surtout du réconfort en lui demandant de lui faire un thé ou à manger, et pas réellement par besoin. Il n’était pas très certain. Il n’était pas plus doué que son ami à comprendre les sous-entendus.
Il lâcha un soupir avant de se lever, une tasse dans la main et de l’autre, ses doigts se resserrèrent sur ceux de Jong Woo. Il le laissa attraper sa propre tasse pour qu’ils retournent au salon.

Il posa leur thé sur la table basse avant de pousser doucement le brun contre le canapé pour qu’il y prenne place. Il ramassa le plaid et le couvrit avec et s’assit à ses côtés. Il alluma la télévision, simplement pour avoir du bruit en fond, il n’y portait pas la moindre attention. Elle était entièrement dirigée vers Jong Woo. Ses doigts se faufilèrent dans les courtes mèches brunes, attendant patiemment.


acidbrain


Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 80
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Sam 4 Juin - 21:37

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Parfois il se sentait triste, par rapport à la relation qu'il avait avec Mason.
Quand il voulait accepter tous ses contacts physiques avec un grand sourire et aucune crainte, être quelqu'un de normal. Aller lui faire des câlins au lieu de toujours le laisser venir vers lui. Avoir cette.. envie, et ne pas avoir cette sensation au fond de l'estomac.
Mais malgré tout, cela restait là.
La différence avec Mason, c'était qu'il ressentait quelque chose de positif, en même temps que ces peurs et émotions négatives qui se battaient en lui. Alors il se disait parfois, qu'il y avait un peu d'espoir. Et il ne le rejetait pas. Jamais. Il ne pourrait pas le supporter s'il le faisait un jour et il y avait de toute façon une partie de lui qui ne l'accepterait jamais.
Il lut le petit message mais son visage resta de marbre. Ne pas dire ça, ce n'était pas possible. Et oui, il était là. Il ne comprenait pas ce que ça voulait dire en dehors des mots, il n'était pas très doué pour tout ce qui était sous entendu et ce message n'avait fait que le perturber un peu plus. Ce n'était pas parce que Mason était là devant lui avec un thé qu'il n'était pas stupide et mal.

Sans trop savoir (ni chercher à comprendre) le cheminement de la pensée de son ami, il se sentit soudain tiré et il attrapa sa tasse pour garder quelque chose de chaud près de lui. Il revint vers son canapé, ou plutôt fut tiré puis poussé. Au moins, il n'avait pas à avoir l'air idiot : Mason s'occupait de lui montrer tout ce qu'il devait faire. C'était rassurant, ça aussi. Pas besoin de faire marcher son cerveau pour des choses inutiles, ou tout du moins, des choses que son cerveau n'avait jamais lui même jugées très importantes.

Il sentit une chaleur le recouvrir, et il était à nouveau cette petite boule sur le canapé, avec juste une tête qui sortait. Il soupira doucement, c'était quand même agréable. C'était comme quand Mason lui faisait un câlin, sauf que ce n'étaient pas des bras humains, ce n'était pas une personne autour de lui, et du coup il n'avait pas la peur en même temps.

Jong Woo fixait l'image à la télé sans vraiment faire la connexion entre la vision et l'interprétation des images. Il sentit les doigts du jeune homme dans ses cheveux et il finit par tourner le regard pour venir le regarder, avec une moue.

« C'est vrai. Tu le sais mieux que personne, que je.. Que je n'arrive pas à fonctionner normalement. Et même si j'essaie, ça ne marche pas. Qui voudra de moi un jour… Je suis… une sorte d'erreur de la nature » il finit sa phrase en allant regarder le sol, le mur, autre part que le regard de Mason.

Ce n'était jamais quelque chose qu'il lui avait caché, ce sentiment qu'il avait. C'était quelque chose qu'il avait depuis longtemps, et c'était une des raisons pour lesquelles il avait quitté sa famille, pour devenir plus indépendant, plus… normal. Mais c'était difficile, tous les jours, et il avait l'impression que sa tâche était désespérée.

« je ne sais même pas pourquoi tu me supportes. Je dois t'embêter. Dis le moi si je t'embête s'il te plaît. Tu me le diras non ? Tu me le diras. D'accord ? Dis le moi. » dit-il mélangeant pensées et paroles ce qui donnait un truc un peu étrange, mais Mason était habitué.

acidbrain



I LOST MY MIND

the moment I saw you
except you, everything get in slow motion. tell me, if this is love. sharing and learning countless emotions everyday with you. fighting, crying and hugging
Tell me, if this is love. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 17/01/2016
Messages : 77
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Dim 5 Juin - 23:52

i was never that cool kid
The sea loved the moon when she was supposed to love the shore. The moon knew and hence made his intentions known. That she should love the shore who was destined for her. Yet his protests seemed weak. And even when he pushed her towards the shore, she always retreated back. To want, to need, to love the moon. For all she's worth.
Cela ne dérangeait pas tellement d’être toujours celui qui devait prendre les initiatives. C’était presque normal. Parce que, au fond, c’était lui qui avait ce besoin de constant d’avoir un contact physique avec autrui. Il se perdrait sinon. Il était alors presque reconnaissant que, malgré tout, Jong Woo accepte qu’il le touche à chaque fois, malgré cette peur du contact physique. Mason avait au début plus ou moins réussi à la tentation d’attraper sa main ou s’accrocher à son bras quand il percevait à chaque fois le malaise du jeune brun. Mais au fil des semaines, de ce lien spécial qui se tissait entre eux et son affection qui grandissait. Cela devenait bien plus difficile. Il fallait qu’il le sente proche de lui. Le plus possible.
C’était la première fois qu’il était ainsi avec quelqu’un. Qu’il pouvait vraiment dire qu’une personne était son amie. Il découvrait à dix-neuf ans ce que les enfants vivaient durant leurs premières années d’école. C’était déroutant. C’était nouveau. Et cela n’en rendait Jong Woo qu’encore plus précieux à ses yeux. Inconsciemment, sa relation avec Jong Woo l’avait même poussé à tenter d’aller plus vers les autres, dans la limite du raisonnable. Parce qu’il se disait que ce n’était pas si mal d’être entouré pour plus que quelques heures, d’avoir un lien réel.
Jong Woo lui apportait tout cela. Peut-être même plus. Il ne pensait pas y avoir droit en se laissant entrainer dans cette histoire de colocation.
Au fond, il n’est pas plus doué que Jong Woo, juste, peut-être, plus ouvert. Ce qui lui permettait d’en savoir un peu plus et de pouvoir presque le guider. Près de lui, le brun était comme un enfant. Craintif et attendrissant. Mason n’était pas un professionnel des relations sociales mais au moins, avec le jeune homme, il pouvait dire qu’il savait plus ou au moins s’y faire.
Il détaille les traits de son visage, un sourire sur les lèvres. Ses doigts jouaient avec les mèches brunes. « Hey… » prononça-t-il simplement pour interpeller le jeune brun alors que ce dernier avait le regard braqué sur le sol. Ses doigts glissèrent vers son visage, l’encadrant doucement et forçant ainsi à le regarder dans les yeux.
Il ne pouvait pas dire qu’il était une erreur de la nature.
Ils seraient deux, sinon. Et cette idée ne lui plaisait pas. Jong Woo était différent, certes. Hors norme même. Mais pas une erreur. « Tu n’es pas une erreur. » Aucun son ne sortait de sa gorge, il avait simplement bougé les lèvres, clairement et distinctement. Il faisait ça parfois. Pour que Jong Woo puisse réussir à simplement lire sur ses lèvres. C’était ainsi qu’il faisait avec ses parents. Plus rapide une fois qu’ils étaient au milieu d’une conversation et que leur attention était sur lui.
Il ne voulait pas le voir triste. Il ne voulait pas le voir aussi paumé non plus. Ca lui faisait mal.
Jong Woo était important pour lui. Il était spécial.
Mais il n’avait pas assez de mots pour dire tout ça. Il ne saurait même pas comment l’exprimer ou l’expliquer. C’était déjà un joli bordel dans sa tête alors de là à le partager avec un autre.
Alors pour seule réponse, il attira Jong Woo vers lui, l’entourant de ses bras. Il laissa la tête brune reposer contre son épaule et déposa ses lèvres sur son crâne. Une étreinte qu’il voulait réconfortante. Ses tapotant doucement son dos.


acidbrain


Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 80
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Ven 10 Juin - 20:54

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il fut surpris d'entendre la voix de son ami. C'était rare. Pourtant il aimait sa voix.. Et l'hésitation qu'il y avait dedans, car justement, ce n'était pas quelque chose d'habituel pour lui, de l'utiliser. Il sentit les doigts de Mason se frayer un chemin sur son visage et il fut obligé de suivre son impulsion et de le regarder dans les yeux. Il avait une petite moue, presque cliché, avec les deux extrémités des lèvres qui pointaient vers le bas. Pourtant, ce n'était pas du tout intentionnel.

Il avait cette intime conviction que Mason ne reprendrait pas la parole, ce hey avait déjà été bien trop, et il ne savait pas qui il était pour mériter tant. Lorsque le jeune homme commença à bouger les lèvres, il les fixa avec attention et réussit sans mal à déchiffrer les mouvements. Il arrivait à visualiser la place de la langue à l'intérieur de la bouche, et combiné avec les lèvres, c'était très facile de déduire pour lui ce qui était dit. Tout ça, c'était très pratique, très factuel, et Jong Woo n'avait pas de problème pour tout ce qui était analyse. Il s'était fait distraire pendant une milliseconde par les lèvres de Mason par contre, sans trop savoir pourquoi, mais avait quand même réussi à attraper le sens général de ce qu'il avait non-dit.

N'importe qui d'autre l'aurait dit, Woo ne l'aurait pas cru. Cela ne se serait pas imprimé dans son cerveau ne serait-ce que comme un souvenir : le lendemain, il aurait juste oublié que la conversation était arrivée. Mais Mason n'était pas n'importe qui, et il sentit.. Oui, c'était bizarre, il sentit un petit pincement dans sa poitrine, sans savoir les phénomènes physiques qui pouvaient entraîner une telle sensation. Il savait, intimement, sans aucun doute, que le jeune homme pensait sincèrement ce qu'il "disait". Et ça lui donnait envie de pleurer, d'une certaine manière. Il ne savait pas trop car il ne pleurait pas souvent.

Il se laissa tirer, étrangement surpris de l'absence de réaction instinctive et négative de son corps et ferma les paupières alors que son nez s'emplissait de l'odeur du haut de son ami. C'était possible ? Pour une odeur, d'être rassurante, comme ça ? Il se laissa à faire la moue contre lui, pendant un long moment en silence, avant de reprendre la parole.

"Ce serait plus simple si j'étais amoureux de toi Mason..." dit-il honnêtement. Parce que pour lui, Mason était tout simplement la meilleure personne qu'il avait connu de sa vie.




acidbrain



I LOST MY MIND

the moment I saw you
except you, everything get in slow motion. tell me, if this is love. sharing and learning countless emotions everyday with you. fighting, crying and hugging
Tell me, if this is love. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 17/01/2016
Messages : 77
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Dim 19 Juin - 14:00

i was never that cool kid
The sea loved the moon when she was supposed to love the shore. The moon knew and hence made his intentions known. That she should love the shore who was destined for her. Yet his protests seemed weak. And even when he pushed her towards the shore, she always retreated back. To want, to need, to love the moon. For all she's worth.
Il appréciait, cet effort que faisait Jong Woo afin de supporter ses multiples contacts physiques. A son tour, le plus jeune essayait parfois de prendre quelques distances, ne pas poser la main sur lui à chaque seconde la journée, mais c’était difficile pour lui. Il avait ce besoin vital d’avoir quelqu’un à ses côtés, comme si cela lui permettait de se rassurer. De se dire qu’il avait bien les pieds sur terre. Une des premières raisons qui l’avait poussé à choisir une colocation en quittant le cocon familiale, quand bien même il cherchait l’indépendance à travers ce geste. Mais c’était difficile pour lui de s’imaginer rester toujours seul. Amusant pour quelqu’un qui n’avait toujours reçu des autres que les moqueries et bien trop peu d’attention. Mais Jong Woo était là. Et il ne lui faisait rien regretter.
Jong Woo n’avait rien répondu à ses mots, exprimés d’un simple mouvement de lèvres. Pourtant, il avait conscience qu’il l’avait parfaitement compris. Quelque chose dans son regard, dans toute sa gestuel. Il ne saurait dire quoi. Mais ce quelque chose avait changé et était comme un signe. Il avait compris ses paroles. Peut-être même qu’il le croyait. Et il l’espérait réellement, parce qu’il était sincère. Jong Woo ne pouvait pas être une erreur. Pour lui, c’était une des plus belles rencontres qu’il avait faite. La meilleure. Pour la première fois, il y’avait quelqu’un pour lui.
Peut-être même que Mason devenait trop dépendant de lui en quelques sortes. Mais qu’importe.
Ses doigts vinrent caresser les mèches brunes, avec douceur, le corps du jeune homme blotti entre ses bras. Il y’avait des choses qui devaient rester commune à toute personne malgré les différences. Une étreinte était toujours réconfortante, c’est ce que pensait Mason en tout cas. Et peut-être que cela aurait le même effet sur Jong Woo malgré sa révulsion de base.
Il se mordilla les lèvres. S’il était amoureux de lui…Il reposa son front contre le crâne du plus vieux, son nez jouant avec les mèches de ses cheveux. Est-ce que cela lui plairait que Jong Woo soit amoureux de lui ? Surement que oui. Il ne savait même pas ce que cela pourrait changer à leur relation, ils étaient déjà si proches. C’était bizarre. Et agréable à imaginer. Il se recula légèrement, glissa une main sur visage du jeune homme et virer quelques mèches. « On dit qu’on ne peut pas vraiment contrôler ça et…simplement choisir. » Il fronça les sourcils. Contrairement à Jong Woo qui pour une fois était en avance sur lui. Il ne s’en rendrait même pas compte s’il tombait amoureux. Au fond, il l’était déjà, amoureux. Mais ses sentiments n’étaient pour lui que les témoins de sa profonde amitié.


acidbrain


Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Comme un oeuf. Il faut croire que je n'étais pas indispensable. J'aurais voulu être indispensable. A quelque chose ou à quelqu'un. A propos, je t'aimais. Je te le dis à présent parce que ça n'a plus d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 80
avatar
MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   Jeu 23 Juin - 8:51

Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cette étreinte ne lui faisait pas peur, comme auraient pu le faire toutes les autres. Ou en tout cas, pas au même point. Car là, dans les bras de Mason... C’était comme s’il était protégé. Retourné dans le ventre de sa mère, un symbole primaire, il savait que rien ne pourrait lui arriver. Il était au chaud, l’odeur était agréable et... Oui, il pouvait honnêtement dire qu’il n’avait pas envie de bouger. Même si c’était quelque chose d’incroyable pour lui, Woo se tapait bien trop sur la tête pour pouvoir s’en féliciter. En vérité, il ne s’en apercevait même pas. Très paradoxal, un gamin qui ne faisait que réfléchir tout le temps mais qui ne pouvait pas réaliser les choses les plus simples. Parce que son cerveau était sélectif et apparemment, aimait travailler pour les choses totalement inutiles.

Et il pensait, là, à ce qu’il venait de dire. Il savait que Mason serait toujours là pour lui, qu’il ne se moquerait pas de sa bizarrerie... Qu’il était même capable de l’apprécier, même si l’idée était tout simplement folle. Un soupir s’échappa de ses lèvres alors qu’il relevait le regard vers le jeune homme, regarder le mouvement des siennes. C’était injuste. Pourquoi ne pouvait-on choisir ? Pourquoi le cerveau était-il aussi vicieux que de nous faire tomber amoureux de gens qui ne nous aimeraient peut-être jamais en retour, alors que d’autres personnes, bien plus parfaites, étaient près de nous ?

De toute façon, Woo avait tellement peu d’expérience dans le domaine qu’il était coincé sur cette idée : cette fille, c’était son premier amour et elle serait son dernier. Il ne pensait même pas que c’était possible d’aimer plusieurs personnes en même temps, ou de laisser un amour de côté pour un autre. Il ne connaissait pas la vie, il ne contrôlait pas ses sentiments et tout ça était bien… trop… compliqué. Oh, oui, il avait lu des livres sur le sujet mais ça ne l’avait pas vraiment aidé.

« Tu as déjà embrassé quelqu’un, Mason ? » demanda-t-il en le fixant avec ses yeux de chiot. Lui-même n’avait jamais embrassé personne… Même pas un petit bisou de rien du tout. Ce qui se comprenait puisqu’il détestait le contact physique, mais… Mais il en avait marre. Même des enfants de douze ans l’avaient fait, et cela ne faisait que confirmer son anormalité.

Au moins, avec son ami, il n’avait pas honte ou peur de parler de ce genre de choses. Ou en tout cas.. Moins qu’avec n’importe qui d’autre. Il ne se rendait même pas compte de la relation exceptionnelle qu’il avait juste en face de lui, tellement il était focalisé sur ce qu’il n’avait pas. Complet idiot, mais cela n’avait jamais changé, malgré son chiffre de QI dépassant fortement la moyenne.


acidbrain



I LOST MY MIND

the moment I saw you
except you, everything get in slow motion. tell me, if this is love. sharing and learning countless emotions everyday with you. fighting, crying and hugging
Tell me, if this is love. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: why am I so madly in love (feat. Mason)   

Revenir en haut Aller en bas
 
why am I so madly in love (feat. Mason)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My love, my beautiful love [feat Raiden ♥]
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» What about playing chess?
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
eat your kimchi :: Quartier Kimchi :: Central Square :: Habitations-
Sauter vers: