AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imagine ft Koizumi Yûji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inscription : 03/04/2016
Messages : 112
avatar
MessageSujet: Imagine ft Koizumi Yûji    Ven 13 Mai - 19:15







Imagine




Guitare sous le bras, costume trois pièces mis, je prends une grande inspiration. Pourquoi je ne sais pas refusé un paris ? Bon, mon rayon de soleil m'a rassuré et dit "T'es trop beau comme papa, tonton tatouille" donc je suis confiant, je ne m'habille pas de façon aussi classe tous les jours; il faut dire que la tenue de cuisinier me va mieux, j'y suis habitué et j'adore le blanc et j'ai mis un costume tout blanc pour ça, le costume foncé, ça fait homme d'affaire et je ne suis pas un homme d'affaire ! Bref, je me dirige vers les bancs qui sont près du restaurant et m'assois calmement, il y a du monde ce soir, c'est normal, on est Samedi soir et les gens vont au restaurant, en soirée entre amis ou en amoureux, les gens sortent pour s'amuser et passer de bons moments, tout simplement.

Je commence alors en douceur avec quelques accords, je ne chante pas encore. Puis je continue un peu plus fort, entamant alors imagine de John Lennon à la guitare, puis à la voix; certains s'arrêtent, d'autres filment, d'autre encore passent sans un regard. J'adore voir l'effet de cette chanson sur la majorité des gens. Je prends un plaisir fou à la jouer, elle me touche au plus profond de mon cœur avec la vie de fou que nous vivons aujourd'hui, elle est parfaite. Cette chanson qui prouve toujours à travers le temps que l'humanité n'a pas mauvais fond, elle est juste maladroite par moment. J’enchaîne sur Sound of Silent, certains m'accompagnent à la voix, comme pour Imagine, c'est parfait, je me sens bien en cet instant, je suis heureux de ce paris.

Je garde la guitare avec moi et une fois la chanson fini, j’applaudis avec les gens, parce qu'ils ont été super et je bois un peu d'eau. Mine de rien, pour être entendu, il faut chanter plus fort que ce que je fais dans ma cuisine et ça donne soif, j'essaie de capter ce que les gens ont envie que je chante et fait. Au bout de quelques heures, plus de deux heures, la plupart des gens sont partis et je fais une pause pour manger des Churros tout chauds que des enfants m'ont donné en me demandant un autographe, c'était trop mignon et j'ai fait le fou avec eux quelques minutes avant que leurs parents s’impatiente et leur demande de revenir. Je mourrais de faim en plus, c'est parfait, je mange donc les sucreries avec appétit quand je vois qu'un homme a l'air de m'observer un peu plus en retrait mine de rien. Comme je ne suis pas d'un naturel méfiant, je vais vers lui et laisse mes affaires sur le banc.



    « Bonsoir, je suis Jeong Dae Hyun, enchanté ! »



Je ne perd pas mon sourire et m'incline, au pire, il va me regarder bizarrement et prendre ses jambes à son cou mais qui ne tente rien n'a rien après tout. Qui sait, peut-être est il une de mes meilleurs rencontres du jour, je risque de finir aussi connu que mon frère si ça continue, ce serait drôle !

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 23/02/2016
Messages : 30
avatar
MessageSujet: Re: Imagine ft Koizumi Yûji    Dim 15 Mai - 11:30

Samedi soir. C’était une longue journée que le samedi. La journée, il donnait des cours de théâtre au lycée artistique non loin des résidences Kimchi, et le soir il avait des répétitions avec la troupe de comédiens qu’il avait intégrée peu après son arrivée à Daegu. Ca lui changeait complètement de Séoul, Kirin et la White Entertainment et cela n’était pas plus mal. Ces dernières années dans la capitale avaient été tellement chargées que ça lui faisait du bien de souffler un peu. Ce nouveau départ n’était pas trop raté, il vivait dans une colocation et réussissait petit à petit à s’y faire, il avait deux emplois qui lui permettait de vivre de sa passion … Le fait d’avoir été professeur à Kirin l’avait franchement aidé à décrocher un boulot très rapidement et il avait eu beaucoup de chance. Quant à la troupe, cela avait un pur hasard, il était parti assister à une soirée d’improvisation organisée dans un petit café-bar et avait beaucoup aimé la prestation des comédiens, et après quelques discussions ils lui avaient proposé de les rejoindre. En ce moment ils travaillaient sur un projet de courte pièce à présenter dans le même café-bar, et il y avait du boulot.

La seule chose qui lui manquait vraiment au fond, c’était la musique. Il n’aurait pas pensé ressentir ça un jour, vu que la guitare avait toujours été un loisir moindre comparé au théâtre, bien qu’il ait pratiqué pendant de nombreuses années à l’école à Tokyo, puis ensuite avait fait carrière dans la musique à Séoul. Mais il avait repris goûts à la guitare et ne plus en jouer régulièrement lui manquait quelque peu.
Justement, alors qu’il rentrait tranquillement chez lui dans le quartier Central Square, une mélodie de guitare attira son attention. Curieux, il suivit la mélodie et le son se rapprocha de plus en plus, jusqu’à ce qu’il atterrisse sur une petite place abritant un joli restaurant. Un jeune homme vêtu d’un complet tout blanc était assis sur un banc et jouait pour son public de rue. Yûji esquissa un léger mais sincère sourire en voyant la scène : cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas croisé d’artiste de rue, et il préférait ce genre de musique à celle des idoles des agences à fabriquer du fric de la Corée du Sud.

N’étant pas spécialement pressé, juste un peu fatigué et ayant hâte de se reposer, le jeune homme s’arrêta donc pour écouter. Puis le musicien s’arrêta pour manger des sucreries. Yûji décida d’attendre un peu pour voir s’il reprenait la musique après, et s’il pliait bagage alors il rentrerait chez lui.
Mais à la place, l’inconnu quitta son banc en y laissant ses affaires et s’approcha d’un pas assuré de Yûji, avant de se présenter. Surpris, le nippon haussa un sourcil, et répondit :

« Euh, bonsoir. Dites, vous allez continuer à jouer ou c’est fini ? »

Oui, Yûji dans toute sa splendeur. Allant à l’essentiel, un peu brut de pomme sur les bords. Mais bon, on ne se refait pas après tout ! Mais il se demandait pourquoi ce gars était venu se présenter à lui en fait.

HJ : voilà voilà sur ce je vais retourner bosser x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 112
avatar
MessageSujet: Re: Imagine ft Koizumi Yûji    Mer 18 Mai - 11:44







Imagine




    « Je vais continuez à jouer, je fais juste une pose »



Je ne m'attendais pas à un accueil aussi froid à vrai dire, mais c'est compréhensible, un jour j'arrêterais de parler à des inconnus ! Mais pas ce soir. Toujours est il que j'ai l'impression que cet homme a envie que je continue; du coup, je reviens me placer sur le banc et après m'être étiré un peu, je reprend ma guitare et chercher quoi jouer en m'amusant à faire des accords au hasard le temps de trouvé quelle reprise je vais pouvoir faire. J'ai envie de faire plus gaie cette fois ci, c'est bien les chansons douces mais le mieux c'est quand même les chansons joyeuses. Je commence alors à jouer et chanter des Disney en version anglaise parce qu'au moins, s'il y a des étranges, ils peuvent reconnaître et puis, ça me fait m’entraîner pour le travail aussi. C'est mieux de savoir parler anglais dans la restauration et puis, peut-être qu'un jour je pourrais aller apprendre à cuisiné à travers le monde grâce à ça, ce serait vraiment trop cool !

Après quelques chansons plus ou moins joyeuses au final, je reprends sur des morceaux plus classiques, un peu de Yiruma à la guitare, j'aime tellement ce qu'il fait. Je ne chante plus je profite simplement du son de mon instrument tandis que mes doigts ondule sur les cordes et les grattent avec tout la souplesse qu'il leur faut pour pouvoir rendre au compositeur sa grâce et la splendeur de sa musique. Je trouve que c'est un bon morceau pour finir cette soirée musicale, une sorte de berceuse qui vous dit 'Bonne nuit, fête de beau rêves, la vie est merveilleuse, soyez heureux'. Si j'y avais penser, j'aurais sans doute demander à quelqu'un de danser dessus pour moi, pour parfaire le spectacle de rue. Je fini par poser ma guitare et regarde l'homme de tout à l'heure, je me rends compte qu'il n'y a plus que lui; enfin, c'est le seul à être rester jusqu'au bout du moins et après des applaudissements qui sont à la limite de me faire rougir, je me dirige à nouveau vers cet homme, il m'intrigue.


    « Je pense que je vais m'arrêter là... Désolé mais vous m'intriguez. Sans arrière pensée aucune, on c'est déjà croisé ? Votre visage m'est à la fois inconnu et familier, c'est perturbant. En tout cas, merci d'être rester jusqu'à la fin, ça me fait vraiment plaisir ! »



Je crois que voir le sourire sur le visage des gens est la plus belle récompense qu'on puisse me donner. C'est vrai que malheureusement l'argent est important pour pouvoir manger, avoir un toit sur la tête, s'acheter des choses matérielles; mais le plus beau cadeau c'est de savoir qu'on a donner de la joie à quelqu'un. Je ne mets pas de chapeau et n'ai pas laisser mon étuis ouvert, je ne demande pas l’aumône, je n'ai pas fait ça pour gagner de l'argent; c'était juste un paris que j'ai gagné et grâce auquel je vais avoir droit à un massage gratuit mais, j'ai pris un plaisir fou à être là. Un sourire au beau fixe sur les lèvres, je me sens bien et vraiment, j'espère que j'ai réussis à donner du baume au cœur d'au moins une personne qui en avait besoin, et si j'ai réussit à le faire à plus de monde, alors c'est parfait.

Je retourne ranger mes affaires sagement et fini de manger mes churros. Ils sont un peu moins bon mais reste délicieux. De loin, je vois un homme que je connais bien, je lui apporte souvent un repas chaud à la fin du service; il n'a pas fier allure mais c'est apaisant de parler avec lui, il en connait plus que beaucoup que je de personnes que je connais, c'est une bonne personne. Bref, j'essaie de me concentré un peu plus sur l'homme qui est en face de moi, je me demande pourquoi il me fait cette impression. Peut-être un client du restaurant ? Je vois beaucoup plus qu'on ne le pense, même en cuisine et du coup, c'est peut-être pour ça, je suis curieux de savoir quand même.

© Jawilsia sur Never Utopia



Fighting ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 23/02/2016
Messages : 30
avatar
MessageSujet: Re: Imagine ft Koizumi Yûji    Jeu 16 Juin - 23:20

HJ : épique, je suis en train d’écouter les Beatles en répondant et je relis ton titre « Imagine » ahaha. Puis désolée de l’immense retard, foutus examens :(

Yûji n’avait pas vraiment l’habitude de se faire aborder ainsi par des inconnus. Pour dire vrai, son visage fermé qui exprimait l’envie de ne pas être dérangé n’inspirait pas aux gens l’envie de venir taper la causette avec lui. Mais bon, cet énergumène avait l’air de n’avoir que faire des apparences et il s’était pointé vers lui avec son bonsoir fanfaronnant. Il s’était même présenté. Ce que ne fit d’ailleurs pas Yûji, trop surpris pour y penser. Puis il ne connaissait ce jeune ni d’Adam ni d’Eve alors il s’était contenté de lui demander s’il continuerait à jouer ou non. Si ce n’était pas le cas, il rentrerait tout simplement chez lui. Mais sa froideur habituelle semblait avoir quelque peu ruiné l’ambiance joyeuse du musicien qui lui avait annoncé qu’il faisait une pause avant de reprendre son « show », avant de retourner à son banc sans demander son reste. Oui, c’était l’effet que Yûji faisait aux gens.

Il resta donc là à observer la prestation du jeune homme, les bras croisés, concentré sur la musique. Plus il l’entendait jouer, plus il semblait reconnaître ce style de grattage de corde, et de temps à autre, il posait les yeux non pas sur les cordes et les doigts qui les pinçaient mais sur le visage du musicien qui lui était étrangement familier. Il était cependant incapable de se souvenir où ils s’étaient vus. Yûji avait rencontré tellement de gens dans sa vie. Des collègues, amis, profs, de la famille, des managers, des fans, et j’en passe. Il avait une mémoire plutôt photographique mais il était aussi très sélectif et avait tendance à enfouir les souvenirs jugés inutiles au fond de son esprit déjà surchargé.

L’inconnu joua des morceaux joyeux et plus classiques, alternant les styles, et finit par mettre un terme à sa prestation de rue. Yûji se joignit aux autres et applaudit poliment l’artiste. Il allait tourner les talons et rentrer chez lui, n’ayant rien de plus à ajouter puisqu’il avait juste voulu s’imprégner un peu de la musique, nostalgique qu’il était, mais le musicien revint à nouveau vers lui. Apparemment lui aussi avait une impression de déjà vu. Il le remercia avec le sourire et repartit s’affairer auprès d’un sans-abri, laissant Yûji perplexe sur cette « révélation ».

Le nippon resta immobile un moment, réfléchissant. La seule explication plausible, c’était Kirin. Ou la White. Soupirant, et ne voulant pas rester sur cette interrogation toute la nuit – il se connaissait ça allait le travailler -, il revint d’un pas non pressé vers le coréen et lui balança de but en blanc : « Avez-vous déjà étudié à Kirin Art School à Séoul ? » Déjà qu’il était indiscret, il n’en rajouta pas plus pour l’instant. Et puis si ce n’était pas le cas, cela évoquerait peut-être un souvenir à l’inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 03/04/2016
Messages : 112
avatar
MessageSujet: Re: Imagine ft Koizumi Yûji    Dim 19 Juin - 21:27







Imagine




Je suis surpris, Kirin Art School ?! Jamais de la vie, on en avait pas les moyens et ça aurait été trop bien, j'aurais pu combler mes lacunes. Quoi que je préfère être cuisinier, ça me correspond plus en fait et puis, je ne suis pas le meilleur en danse et j'aurais du aussi travailler ça je pense. Bref, toujours est il que je secoue la tête négativement et réfléchit encore. Je l'ai peut-être tout simplement vu en ville ou au restaurant, c'est l'explication la plus plausible en fait, à moins qu'il n'ai été famille d'accueil.


    « Vous avez été famille d'accueil ou vos parents peut-être ? Mon frère et moi on rester pas longtemps dans les familles... Ou alors vous allez au restaurant juste en face ? J'y suis cuisinier et peut-être que je vous y ai vu ? Ou encore, vous êtes papa et je vous ai vu en allant chercher mon neveu à la crèche ?... Je ne vois pas d'autres solutions pour le moment. »



C'est déjà pas mal, à nous deux, on va bien réussir à trouvé d'où je l'ai vu et s'il me demande, c'est que pour lui aussi mon visage lui est familier. Je déduit quand même que l'homme devant moi est soit un ancien élève de Kirin, soit un professeur, il est un peu trop jeune pour être professeur je pense, quoi que, le visage est souvent trompeur et puis, il était peut être tout simplement un jeune professeur. Je cherche quand même parce qu'avec toutes les familles par lesquelles on est passer, j'aurais pu oublier avec les années, on étaient pas toujours faciles avec Hae Hyun.

Je pose doucement ma guitare au sol et continue de réfléchir en restant attentif à l'homme avec qui je parle. Il ne c'est toujours pas présenter, tant pis, peut-être que ça m'aurais aider, peut-être pas; vu que je lui ai donner mon nom, il se serait rappeler sûrement si nos noms avaient aider. Non, vraiment, je ne sais pas d'où je le connais, à part là où je lui ai demander du moins. Après, c'est possible qu'il ai vu mon jumeau sur une affiche ou à l'agence et du coup, mon visage lui dit forcement quelque chose, ça arrive vu qu'Hae Hyun et moi avons le même.

C'est assez marrant quand on y pense, perturbant mais marrant de tomber sur quelqu'un qui nous dit quelque chose, à qui on dit quelque chose, mais on ne sait pas d'où. C'est un peu comme un jeu d’énigmes ou chaque petit indice est important pour trouvé la solution. Le seule problème, c'est que je me demande ce qui ce passera quand l'énigme sera résolu, on continuera chacun nos vies ? On discutera ? On ira boire un verre de limonade en apprenant à se connaitre ? Ça fait déjà beaucoup de questions, seul l'avenir pourra répondre à celles-ci de toute façon, j'aimerais bien me faire un nouvel ami, ou une nouvelle connaissance pour commencer, c'est toujours bien !

Un pigeon m'attaque alors, enfin, il vole très près de ma tête et je panique directement en me mettant en boule, j'ai peur des pigeons de base, mais alors quand ils me volent dessus, c'est encore pire. Je ne contrôle pas mes phobies et même si je dois être ridicule.


    « Il est partit ? »


© Jawilsia sur Never Utopia



T'en fait pas, j’espère que ça va ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Imagine ft Koizumi Yûji    

Revenir en haut Aller en bas
 
Imagine ft Koizumi Yûji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» Imagine all the people,....
» IMAGINE CROSSOVER - RPG
» [jeu] Imagine que ...
» Melvin ▬ ferme les yeux et imagine que je suis là près de toi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
eat your kimchi :: Quartier Kimchi :: Central Square :: Center Place-
Sauter vers: