AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inscription : 13/01/2016
Messages : 436
Age : 24
avatar
MessageSujet: Le destin est parfois étrange /! -18 ans   Ven 1 Avr - 0:04







Le destin est parfois étrange




C'est quoi cette histoire ? J'explique. J'ai commence à envoyer des massages à mon petit ami alors qu'on étaient tout les deux au travail. Et puis... Avouons le, j'ai été jaloux qu'il travaille avec un autre. Alors je lui ai envoyer une photo animée de moi torse nu, un peu en sueur, enfin bref, juste pour être certain qu'il ne regardera pas un autre que moi. C'est une photo que personne d'autre que nous trois, le photographe, Hae Min et moi; ne verra. Mais en fait, ma jalousie est très douce et on c'est un peu pris la tête, il m'a beaucoup blesser parce que oui, je n'ai plus aucun complexe physique (merci l'appareil dentaire intérieur) mais, mon manque d'étude me complexe. On me prends régulièrement pour un idiot à cause de ça et j'ai l'impression qu'il me dit que j'en suis un totalement. C'est blessant, je me suis isolé parce que j'arrivais pas à retenir mes larmes; ça fait vraiment mal de se prendre se genre de chose en pleine tête par la personne qu'on aime.

En fait, il est jaloux parce qu’apparemment, il y a des rumeurs qui traînent sur internet. Ça m'énerve parce que ça fait du mal à mon homme et je vais avoir du mal à le supporter. Quoi que, au moins, à l'interview j'ai dit que je suis en couple et amoureux, si je n'avais pas eu peur qu'on l'ennuis, j'aurais carrément dit qui il est. Je pense que je vais mettre les points sur les "i" sur les réseaux sociaux et je pense que je vais partager une photographie de nous deux qui nous embrassons en précisant que mon petit ami est un homme et si je m'écoutais, je lui demanderait même de devenir mon fiancer, comme ça tout le monde pourrait voir qu'on s'aime !

Bref, on se réconcilie et on se taquine un peu, on se dit surtout ce qu'on pense et je lui dit que je viens à son bar dés que j'ai fini le travail. Comme je fini plus tôt, je prends le temps d'aller lui acheter son dessert préféré et je reprends ensuite la route et vérifie ma coiffure. Je roule tranquillement, je suis à 50, normal. Mais, d'un coup, je vois un 4x4 débouler. J'ai le temps de lire sa plaque, je ne sais pas comment, il va vite, trop vite, je n'ai même pas le temps de vraiment réagir que je me sens partir.

Quand je me réveille, un pompier me pose plein de questions. J'ai mal au crane et au poignet, surtout au poignet en fait et je réponds à tout sans soucis, puis demande à aller dans un petit hôpital pour être tranquille, j'ai pas envie de faire la une des journaux et d'entendre des critiques et les déformations et bêtises. Je suis certain que certains journaux à potins seraient capables de dire que je suis mort juste pour se faire de la publicité. Je fais donc une déposition à la police, ils me disent qu'il on le fuyard sur les vidéos et prennent quand même la plaque dont je me souviens parfaitement. Après ça, mon chéri me demande si ça va parce qu'il est inquiet et je grimace. Avec l'accident, l'hôpital et la plainte, je n''ai pas eu une seule seconde pour le prévenir de quoi que ce soit. Du coup, je lui explique la situation et lui dit que je chercher une voiture pour rentré. Il me dit qu'il vient ma chercher, le pauvre, il a déjà eu une journée très longue et je lui rajoute ça. En plus, cet idiot m'écris au volant, j'ai peur, je crois que ça m'a plus traumatisé que je ne le pensais au début. J'ai peur qu'il ai un accident, j'ai peur parce que j'ai manquer mourir aujourd'hui. Je le veux dans mes bras, vite.

Je reçoit alors un message et il est devant moi, il a conduit très vite, tant pis, il est là et sans réfléchir je cours à la voiture, je sens mes larmes coulaient et me jette littéralement dans ses bras. Je fais quand même attention à ne pas lui faire mal avec mon plâtre et le serre de toutes mes forces, je tremble de tous mes membres, ça y est, je vois ce qui compte, j'aurais pu te perdre, le reste ne m'avais pas toucher parce que je me fiche de la voiture, je me fiche de ne plus être mannequin, je me fiche de ne pas devenir acteur; ce qui m'importe c'est que j'aurais pu ne jamais te revoir et tu aurais souffert. C'est horrible.


  • « Mon amour... Mon ange... Je suis désolé, serre moi fort s'il te plaît »



© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 90
avatar
MessageSujet: Re: Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans   Dim 3 Avr - 20:36







Le destin est parfois étrange




Je bouillonne de rage, de jalousie et d’inquiétude depuis 4 bonnes heures. Il devrait déjà être la pourtant, il m’a certifier qu’il terminerais le plus tôt possible pour venir me rejoindre et j’ai beau l’attendre il n’est toujours pas là, je le harcèle de coup de téléphone mais tombe inéluctablement sur son répondeur et continu comme si cela allais changer quelque chose.

Je suis tellement inquiet et sur les nerfs que je suis bon à rien et sur les nerfs avec les clients, je suis véritablement à deux doigt de me faire renvoyer, heureusement pour moi mon patron est hyper conciliant et me dit de rentré chez moi.

Je tente alors un dernier sms au bord de la crise de nerfs. Je l’imagine déjà perdu en ville, ou bien alors malade ou pire mort… je ne sais pas pourquoi me l’imaginer au lit dans les bras d’un ou d’une autre me retourne à ce point l’estomac. Surtout que j’ai confiance en lui, je veux pas qu’il pense que je ne lui fait pas confiance mais tout ce que je lis sur internet me fait bouillir de rage.

En rentrant chez moi, bien que fou d’inquiétude, je regarde le fil d’actualité qui le concerne et vois le nouveau scandale qui le concerne, il serait sois disant amoureux et en couple avec son amoureux d’enfance. J’ai l’impression que mon cœur va cesser de battre dans ma poitrine tellement je suis heureux de lire ça, Il faut vraiment que je puisse le voir, je meurs d’envie de le serrer dans mes bras et de lui dire combien je l’aime. Je réalise alors que je viens de recevoir une réponse à mon sms et découvre avec stupeur que mon doudou d’amour est à l’hôpital .

Ni une ni deux, sans même savoir exactement où il se trouve je prends mes clefs et monte en furie dans ma voiture pour le rejoindre, je ne réfléchit même pas à savoir que c’est mal d’écrire en voiture, tout ce qui me passe par la tête c’est juste qu’il aurais pu aller bien plus mal et même mourir et je ne sais pas comment j’aurais pu m’en remettre.

Cette fois ca y’es il est devant moi, c’est fou mais je le trouve plus beau que jamais malgré son plâtre et sa blessure sur le front, je ne le sert pas pour autant, en réalité j’essaie seulement de contenir toute les émotion qui passe en moi à cette instant

« met ta ceinture…"


je ne réalise pas à quel point mon ton est froid et distant, je démarre et prend la route dans un silence profond.



© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 436
Age : 24
avatar
MessageSujet: Re: Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans   Lun 4 Avr - 14:53







Le destin est parfois étrange




Je le retrouve enfin et je craque. Mais, je ne comprends pas ce qu'il se passe, d'abord, il ne m'enlace pas... Pourquoi ? Je sais que j'aurais dut le prévenir en premier mais, c'est ce que j'ai fait dés que j'ai pu ! Il me donne alors l'ordre de mettre ma ceinture et reste muet comme une tombe. Je m’exécute sans pour autant que mes sanglots s'arrêtent. Je tremble même encore un peu et espère qu'il ne roulera pas trop vite parce que je crois que je vais hurler s'il le fait.



  • « Mon ange ? Pourquoi tu ne parle pas ? J'ai fait quelque chose de mal ?... »



Je n'ose même pas faire un rapprochement entre nous quand il y a le feu rouge. J'aurais envie de prendre sa main, de l'embrasser, de le toucher; mais, je n'ose pas parce que j'ai l'impression qu'il m'en veut et aussi parce que j'ai peur que ça le déconcentre. Beaucoup de choses me traverses alors l'esprit mais je fini par me calmer. C'était un accident à cause d'un mauvais conducteur, surement éméché. C'est bien plus rare qu'il n'y parait et c'est la faute à pas de chance que ce soit tomber sur moi. Ça aurait pu être bien pire que ce que j'ai et je suis en vie, c'est bien ça. Mon ange gardien est là pour me protéger après tout.

J'ai oublier le gâteau pour Hae Min dans la voiture, ce n'est pas grave, c'est qu'un gâteau, je lui en ferait un vu que je pense que d'ici que on bras aille mieux, j'aurais moins de travaille, à moins qu'ils retouchent mon bras ou qu'ils s'arrangent avec mon plâtre. Je veux qu'on arrivent, la route me semble interminable, en plus j'ai mal aux fesses... Comment fait il pour prendre plaisir à conduire cette voiture ? Est ce qu'il m'en voudra si je lui offre une nouvelle voiture ? Peut-être que je devrais attendre qu'il y ai celle ci qui le lâche ? Oui, ça ferait une bonne excuse et s'il ne veut pas d'un cadeau, je lui dirait que je lui avance et qu'il me remboursera avec les années. Oui, c'est une bonne idée, bien entendu, je le ferait me rembourser presque rien par mois et je prétexterais que comme ça, je suis certain qu'il restera près de moi le nombre d'années qu'il faudra... Non, c'est une mauvaise idée parce que j'ai confiance en lui et qu'on a pas besoin d'une voiture pour nous faire rester ensemble.

J'ai faim... Mais je suis aussi pas bien, c'est étrange comme sensation et quand on arrive, je descend rapidement de voiture et viens lui ouvrir la porte. C'est dur, il ne m'a toujours pas dit un mot, la maison est vide même s'il est tard. J'hésite un peu mais fini par aller vers ma chambre.



  • « Hae Min ? On dort toujours ensemble ou tu préfère qu'on dorme chacun dans notre chambre ? »



J'ai mal de demander ça parce que je n'ai qu'une envie, c'est d'être contre lui et de sentir son odeur. J'ai besoin de sa présence près de moi, plus que jamais. Je fini par prendre mon portable et lui envoyer un simple sms avant de prendre des rechanges et d'aller dans sa chambre pour me doucher.

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 90
avatar
MessageSujet: Re: Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans   Mar 3 Mai - 20:53







Le destin est parfois étrange




Je ne sais pas comment gérer sa peur et ses larmes, à vrai dire je ne sais pas comment gérer la mienne non plus, j’ai cette colère au fond de moi qui fait que si j’ouvre la bouche je hurle tout mon soul contre ce putain de connard de conducteur émécher qui aurait pu me séparer de l’être le plus important au monde.
J’aurais certainement chercher à me venger c’est sur… pour quelqu’un comme Chin Hae je serais prêt à tout, rien ne me fait peur et croyez moi-même en cet instant j’ai des envies de meurtres.
Le sang bat à tout rompre dans mes tempes et j’essaie de me concentrer sur la route. Je veille à rouler tout en douceur afin qu’il n’ait pas peur, ou du moins pas plus que celle qu’il doit déjà avoir, même si à trop me concentrer je ne fais absolument pas attention à lui, a ce qu’il me dit.

Je regarde un peu vers lui discrètement par moment. Je vois bien que mon silence le trouble, mais je crois que j’aurais aimé qu’il me touche, rien qu’une fois… qu’il pause au moins sa main sur ma cuisse au feux rouge, qu’il me prouve qu’il était bien là avec moi… qu’il était bien vivant, que sa présence n’était pas le fruit de mon imagination.

Je le vois se tortiller dans tous les sens… visiblement ma voiture ne sied pas vraiment à son popotin …
Je secoue un peu la tête parce que la vision de ses fesses, nue et ondulant me passe par la tête, est ce que je suis complètement fou de pensé à ça dans un moment pareil.

Si je m’écoutais à cet instant j’arrêterais la voiture sur le bas-côté et je lui sauterais dessus mais là il est bien trop fragile. J’ai l’impression d’être le pire des connards de pensé à tout ça maintenant mais j’y peux rien ces derniers jours tout en lui m’obsède, encore plus depuis qu’il m’a envoyé tous ces SMS, je vous jure que j’étais vert de jalousie.

En même temps j’ai de quoi parce qu’il y avait forcément quelqu’un pour prendre la photographie, et même si c’est genre un vieux croutons ou un homme purement hétéro, ou bien même une femme… non en fait une femme c’est encore pire. Je disais donc, même si cette personne ne s’intéresse pas du tout à lui il a quand même un corps à faire bander une mouette !

Bref revenons-en à son popotin visiblement déranger par ma vielle bécane. J’adore ma voiture, pour moi c’est ma plus grande fierté après avoir fait craquer Chin Hae bien sûr, parce que j’ai pu me la payer seul et ce n’était pas gagner. Alors bien-sûr c’est une vielle bourrique qui prend un temps fou à démarrer, qui est bien loin d’être confortable mais c’est MA voiture et pour rien au monde je ne voudrais en changer, d’ailleurs je continue à m’acharner à la faire réparer à chacun de ses kwack, et dieux sais comme cela me coute cher.

J’entends son estomac grogner et ça tombe bien car on vient d’arriver. Le voir partir directement me fait mal au cœur, véritablement mais je ne peux pas lui en vouloir je ne lui pas encore adresser la parole. Pourtant je me suis un peu calmer mais maintenant je m’en veux d’avoir pensé à lui de façon si peu chaste.

Je ne vais pas mentir j’ai envie de lui, pire encore je me sens de plus en plus frustrer chaque jour mais il ne fait rien dans mon sens, je n’arrive pas à trouver une seule porte ouverte qui me prouve qu’il se sent prêt. Enfin non pas tout à fait j’exagère, il me l’a laissé entendre par SMS mais quand bien même, je sais que quand on est seul tous les deux il est relativement timide, presque distant et ça me bloque je n’ose pas j’ai terriblement peur de le brusquer et puis on se voie peut et en général on a énormément travaillé tous les deux et on est tout autant épuisé l’un que l’autre.

Je me cherche peut-être des excuses après tout, peut être que c’est moi qui suis incapable de faire un pas vers lui.
Je ne l’ai pas entendu me parler tellement j’étais perdu dans mes pensée, et puis je me suis directement mis en cuisine pour lui préparer un bon bimbimbap comme il l’aime.
Quand on était petit sa mère en faisait un particulièrement délicieux qu’il partageait toujours avec moi et je sais à quel point il adorait ça. J’espère que c’est toujours le cas.

Je fais un bon de 15 mètre en entendant mon portable sonné, j’étais tellement concentrer que je n’ai même pas remarqué que tu n’étais pas revenu et quand je vois ton nom s’afficher je fronce un sourcil.
Je lis que tu as peur que je te boude et que tu veux que l’on dorme ensemble, mais là ce qui m’énerve le plus c’est de lire que tu t’excuse pour ce connard.
Je pars en trombe vers la salle de bain, et je te trouve en train de galérer à te déshabiller et c’est plus fort que moi, je te plaque tout en étant doux pour le pas te faire mal et ferme la porte d’un coup de pied.

Ne t’excuse pas pour cette putain de connard ! je te jure que si je le trouve !!

Je me mords la lèvre sous la colère et te regarde dans les yeux avant de baisser mon regard sur ton torse nue. J’ai envie punaise…. J’ai envie de laisser mes mains caresser ta peau. J’ai envie de découvrir tes tétons, tes hanche, de retirer ton pantalon… j’en meurs d’envie mais je reste la bloquer à te regarder même si mon corps exprime clairement ce que mon cerveaux veux réprimer.
Je chuchote doucement en glissant mes mains le long de tes hanches.

J’ai envie de toi …. Tellement…



© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 436
Age : 24
avatar
MessageSujet: Re: Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans   Jeu 5 Mai - 14:07







Le destin est parfois étrange




Je caresse ta joue avec tendresse et viens t'embrasser d'abord tendrement, puis je fais devenir ce baiser plus coquin, plus langoureux, plus malicieux; je descend ma main valide le long de ta hanche aussi, j'ai vu que tu as envie de moi, je me sens soulagé. Je me sens encore plus soulager quand tu me le dit et n'hésite plus à caresser ton corps et à enlever ton haut. Oui je me galère un peu mais je m'en fou et j'y arrive au final, c'est l'important. J'ai du mal à détaché mes lèvres des tiennes pour finir d'enlever ton haut et une fois que tu es enfin torse nu, je viens embrasser tes épaules et caresser ton dos avec douceur et amour.


  • « Moi aussi... J'avais l'impression que je te dégoûter par moment. J'ai envie de toi moi aussi, depuis longtemps. »



Je reviens t'embrasser et descend mes mains pour venir caresser ton derrière avec envie, j'ose bien plus pour l'instant, j'ai plus du tout cette gêne ou cette timidité que j'avais au début. Je crois que le fait d'avoir attendu m'a donner de l’assurance et aussi peut-être le fait d'avoir été proche de la mort. Je souris alors et reviens caresser sa joue et sa tempe en le regardant dans les yeux; j'aurais aimer avoir mes deux mains pour pouvoir finir de le mettre à nu en même temps. Je suis aussi excité que lui et je ne réfléchis pas à ce que je fais, je laisse simplement l'amour que j'ai pour toi me guider. Ce n'est que quand je t'embrasse de nouveau que viens coller nos bassins, sans contrôler, je gémis directement, je suis hyper sensible et viens défaire ton pantalon. Excité comme pas possible, je fais glisser ton pantalon. C'est vraiment fini la gêne, j'ai tellement envie qu'on ne fasse qu'un que j'oublie que c'est ma première fois et que je n'ai même jamais tester les préliminaires.

Je descend alors mes lèvres sur tes tétons et les suçote, en regardant si tu réagis, je veux apprendre ton corps par cœur avec mes lèvres, connaitre chaque endroit qui te fais réagir de la bonne façon; je veux te faire gémir et te donner autant de plaisir que je sais que tu me donneras. Je descend encore mes lèvres, allant sur ta taille, puis sur tes hanches, et sur ton ventre. Je fais alors glisser ton boxer au sol et viens bien plus timidement déposé mes lèvres sur ton sexe. C'est une drôle de sensation, je ne m'attendais pas à avoir cette texture de peau, cette chaleur, je n'ai pas l'impression d'être si chaud quand je me masturbe. Bref, je ne dois pas penser à ça, j'attends son feu vert pour venir suçoter son gland, les joues rosies. J'aime bien, j'avais peur de me sentir rabaisser et en fait, pas du tout, je me sens juste très bien et cherche à te faire du bien, simplement.


  • « Je t'aime tellement »



Je viens prendre ta main de ma main valide et entrelace tes doigts tandis que je commence à faire des vas et viens avec ma bouche. Je vais un peu plus loin à chaque retour, j'aimerais réussir à te prendre entièrement en bouche, j'y arriverais j'e suis certain. Je me demande si on va rester ici ou si on va finir dans son lit vu qu'on est dans sa chambre. Je suis tellement heureux maintenant, non seulement on est tout les deux, mais en plus on s'aime et on va enfin ne faire qu'un. Ça fait tellement longtemps que j'attends ce moment, que je l'espère, que j'en rêve; c'est juste magique.

Tandis que je continue à faire de mon mieux pour te donner du plaisir avec ma bouche, je fini par m'arrêter pour remonter et t'embrasser. Tes lèvres me manquent déjà énormément, j'ai envie de ressentir ton amour, ta force, de glisser mon regard dans le tien. J'hésite un peu mais garde ta main dans la mienne et viens te tirer hors de la salle de bain, dans ta chambre, où je ferme rapidement la porte parce que même si on est seuls, on ne sait jamais, si quelqu'un arrive, la personne n'aura peut-être pas envie de nous voir en train de faire l'amour. Je ne pense pas qu'il y ai des voyeurs dans la maison.

Maintenant qu'on est sur le lit je lui souris et viens lui faire une danse sexy en me déshabillant, je veux lui donner envie, qu'il ne pense plus à rien d'autre que moi, qu'il oublie ses doutes. Je viens alors me collé et onduler contre lui, passant ma main libre dans son dos avant de me retourné et de te poussé sur le lit, venant à califourchon sur toi. A nouveau, mes lèvres s'emparent des tiennes et je t'embrasse avec amour et descend à nouveau sur ton torse, ce que j'aimerais avoir mes deux mains, c'est horrible de ne pas pouvoir caresser ton corps avec mes deux mains, ce plâtre me gêne tellement. Je passe mes mains comme je peux sur ton corps et redescend pour revenir te prendre en bouche, utilisant ma main cette fois ci pour me masturber un peu parce que ce n'est pas des plus agréable d'avoir une érection sans y touché, surtout quand on se sens plus excité chaque seconde.


  • « Mon amour... Je t'aime, n'ai pas peur de me brusquer, j'ai confiance en toi, je sais que tu ne me fera jamais de mal, guide moi pour te donner du plaisir s'il te plaît »



Je lui souris alors et lui fais des suçons autour de son sexe, sur ses cuisses et je viens ensuite passé ma langue le long de son pénis, insistant su son gland avant d'enfin le reprendre en bouche. J’apprécie vraiment le moment et je me demande pendant un instant qui dominera. Puis je me dis que c'est pas l'important, les deux positions me vont tant qu'on ne fait qu'un lui et moi. J'espère juste qu'il a du lubrifiant parce que je n'en ai pas. Des préservatifs aussi même si je sais que je n'ai aucune maladie puis ce que je suis puceau encore... Plus pour longtemps à mon avis d'ailleurs !

© Jawilsia sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le destin fait parfois bien les choses ? Ft Justin.
» Le destin est parfois étrange /!\ -18 ans
» Le Destin fait parfois bien les choses... [Myouga Nozomi]
» Le destin fait parfois bien les choses ...
» Un bien étrange rêve...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
eat your kimchi :: Quartier Kimchi :: Eden Garden :: Habitations-
Sauter vers: