AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JOONMIU - Cette folle envie de te voir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Dim 13 Mar - 19:27

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Assise au comptoir du bar Miu tapotait machinalement le bois du bout des ongles. Elle porta le verre qu’elle avait commandé à ses lèvres, une simple bière pour patienter avant l’arrivée de Sun Joon.

En fin d’après-midi la jeune femme avait eu la soudaine envie de prendre l’air et de sortir d’entre les quatre murs de sa chambre. En général elle se contentait d’un simple tour dans le quartier. Kimchi était comme un petit village alors il était facile, surtout avec un métier comme celui de Miu qui consistait principalement à rester derrière son ordinateur, d’oublier qu’on était à Daegu. Au final et même après un an, elle ne connaissait pas très bien la ville alors qu’elle y avait enménagé –entre autre, pour découvrir cette ville qui l’avait vue naître. Aussi avait elle décidée d’aller faire un tour en cette fin de journée. Miu avait estimé qu’elle avait suffisamment travaillé pour aujourd’hui.

Si l’écrivain avait visité tout ce qu’il y avait à voir sur le plan culturel –temples, musées, etc., la jeune femme n’était pas très familière avec la ville en elle-même. Daegu était une grande ville et il lui faudrait plus que quelques heures pour y arriver mais il fallait bien commencer quelque part. Une chance encore qu’elle ait toujours habité de grandes métropoles avant son arrivée à Daegu. La tâche lui serait plus facile que si elle avait été originaire d’une petite ville de province. Son premier lieu de reconnaissance fut  le centre-ville. Attaquer par le nerf central de la cité semblait être l’option la plus logique.
Il faisait beau, les rues étaient pleines de monde. Miu souriait, cigarette au bec, heureuse de profiter enfin de sa ville natale. Pourquoi diable ne l’avait-elle pas fait avant ? La jeune femme repérait avec un œil expert les magasins branchés, les restaurants intéressants et les terrasses de café où il serait bon de s’installer par beau temps. Et avec Khan Miu on ne rigolait pas avec les terrasses de café, bien qu’aucune n’égalerait jamais celles de Paris.

Miu décida de mettre fin à sa petite promenade dans un bar alors que la nuit commençait à tomber. Dehors les températures avaient chutées et ses pieds commençaient à lui faire mal. Elle s’installa au comptoir et commanda une bière. Songeuse Miu jouait avec son verre entamé. Elle n’avait pas envie de rentrer maintenant mais c’était trop triste de boire seule. Sun Joon. Le visage du garçon lui apparut comme par magie. Voilà qu’elle avait envie de le voir. C’était le même désir irrépressible qu’elle avait ressenti la nuit où le garçon c’était invité dans sa chambre. La jeune femme resta un moment à peser le pour et le contre. Elle le voulait le voir tout de suite c’était une certitude mais pourquoi ? Et ce ne serait pas bizarre si elle lui envoyait un message en lui demandant de la rejoindre dans un bar ? Les questions de ce genre s’enchaînèrent dans la tête de Miu qui était réduite à un ridicule état de midinette. Tout ça pour envoyer un texto à un ami… Après mille et une interrogations, elle se décida enfin à sortir son téléphone et à contacter Sun Joon. Elle écrivit un simple message avec le nom du bar dans lequel elle se trouvait et précisa bien qu’il n’avait pas d’autres choix que de venir. Miu relut plusieurs fois, fébrile. Elle finit son verre d’une traite pour se donner du courage et pressa enfin la touche d’envoi. Sur le moment elle sentie ses joues s’empourprer et son cœur accélérer.
electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Ven 18 Mar - 23:51

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
Sun Joon avait passé ce qu'on pouvait appeler une de ses « bonnes journées ». Et heureusement, car sinon, tous ceux de la colocation y seraient passé et il se serait senti encore plus coupable, ce qui l'aurait fait partir pour une semaine de déprime en plus. C'était habituel pour Sun Joon, et pour les autres aussi, mais cela faisait toujours mal, et ça l'embêtait toujours autant. Parfois, il se disait qu'il devrait peut-être aller voir un psychiatre.. Prendre peut-être des médicaments, pour réguler son humeur. Mais de un, il n'avait absolument pas les moyens de se payer ça, et de deux, il avait également peur que son « moi » profond s'efface au profit d'un .. zombie, qui n'intéresserait ni lui, ni les autres. Il était tellement bien dans ses phases ascendantes qu'il pouvait tolérer les phases un peu plus basses. Au moins, il savait qu'il ressentait, qu'il était vivant. Rien ne pouvait le satisfaire à ce moment là de sa vie, car même à ses points les plus bas, il ne considérait jamais l'option suicide comme il avait pu le faire dans son adolescence.

Son programme du jour avait été plutôt.. plat. En fait, il était tout simplement resté à la maison et s'était mis devant cette merveilleuse invention qu'était la télé, puisqu'il ne l'utilisait jamais. Peu à peu, il découvrait un peu son pouvoir, et allait surtout voir les émissions de danse, de chant, de tous ces genres de talents. Il n'aimait pas la façon « dramatique » dont c'était coupé, et commençait à se demander s'il ne devrait pas.. Faire une audition pour ce genre d'émissions. Certains s'étaient faits repérer comme ça, et étaient entrés dans de grosses compagnies.

Seulement, Sun Joon, bien que conscient qu'il avait un bon niveau en danse, n'avait pas tellement confiance en lui. Et jamais il ne se verrait le charisme d'une « star », malheureusement. Pour l'instant, il essayait d'avoir assez d'argent pour vivre, sans être trop ambitieux.. Mais dire que ça lui convenait serait un peu un mensonge.

Toute la journée à faire la larve, ça n'avait rien de très glorieux mais au moins il n'était pas en train de déprimer. Alors qu'il pensait à aller s'entraîner un peu devant son miroir, il sentit son portable vibrer. Il fallait savoir que Sun Joon n'avait pas un « smartphone » mais un vieux flip phone et que du coup, si ça vibrait, c'était qu'on l'appelait et qu'on lui laissait un message. C'était donc toujours important. Il ouvrit et vit que « Miu Miu ♥ » (c'était ainsi qu'elle était écrite dans son répertoire) lui avait envoyé un message. Avant même de le lire, un petit sourire monta sur ses lèvres. A vrai dire, il avait envie de la revoir constamment et devait se.. freiner… pour ne pas paraître trop fou.

Elle lui proposait de venir à un bar et il attendit quelques minutes avant de lui dire qu'il arrivait le plus vite possible. Il dut courir à l'étage, manquant de se ramasser deux fois contre les marches, pour pouvoir s'habiller « convenablement ». C'était à dire, pas en pyjama comme il était. Il opta bien sûr pour des vêtements quand même décontractés et puis, il n'avait pas des trucs luxueux ou trop classes dans sa garde robe, manque de moyens oblige. Il se dépêcha de prendre ses affaires et se dirigea dans le centre ville : heureusement, il connaissait déjà ce bar et n'avait pas à chercher comme y aller.

Il ne lui fallut pas trop de temps pour arriver et il déboula en poussant la porte, légèrement essoufflé et les joues rosées. Son regard scanna la salle et il vit la chevelure d'ébène de Miu. Un petit sourire vint se poser sur son visage, et il tenta de le contrôler, de ne pas paraître trop.. Dingue. Il avança et se prit le pied d'une chaise avec un petit aïe, ce qui attira un peu l'attention sur lui, mais il parvint à arriver jusqu'au tabouret à côté de celui de la jeune femme. « Bonjour.. » vint-il dire doucement non loin de son oreille, en se penchant pour lui embrasser la joue. Il prit place et commanda une bière également, pas assez pour le bourrer, en tout cas pour l'instant, bien heureusement. « Qu'est-ce qui me serait arrivé si je n'étais pas venu ? Juste pour ma curiosité personnelle. »
electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Ven 1 Avr - 15:29

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Depuis qu'elle le connaissait, Miu avait toujours eu une pensée pour Sun Joon. Elle l'appréciait énormément et ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour lui. Parce qu'il était un garçon sensible et bourré de qualités que lui seul ne semblait pas voir. Seulement ces derniers temps quelque chose avait pris le dessus sur l'inquiétude. C'était bien plus complexe et terriblement déplacé. La jeune femme n’avait jamais fait vraiment attention à ces drôles de sensations mais depuis une semaine dès qu’elle songeait à Sun Joon, ce qui arrivait bien plus souvent qu’avant, elle n’arrivait plus à ignorer ce qu’il se passait dans sa tête. Bien qu’elle se refusait toujours à mettre de mot dessus. Trop effrayée ou juste trop bornée pour ouvrir les yeux.

Elle entendit quelqu'un se prendre les pieds dans une chaise et se retourna par réflexe. C'était Sun Joon. Son Sun Joon. Miu eut envie de lui faire un grand signe de main et de l'appeler. C'était complètement idiot comme un paquet d'autres choses qu'elle faisait ou voulait faire concernant le jeune homme. Alors Miu se contenta de sourire et de le suivre du regard alors qu'il prenait place à ses côtés.
- Holà ! lui répondit-elle un ton enjoué mais par trop fort pour que Sun Joon soit le seul à l’entendre.

Miu faillit tendre la joue et se surprit à fermer les yeux au baiser du garçon. C'était pourtant loin d'être la première fois qu'il l'embrassait. Ils avaient été bien plus proches sans que cela lui procure le moindre effet ou presque. Les souvenirs de leur dernière nuit passée ensemble lui revinrent presque instantanément en mémoire. Et comme à chaque fois que cela arrivait, Miu était partagée entre l'envie de se taper la tête contre la table ou d'aller s'enterrer vivante loin dans la montagne. Ou tout simplement de se rouler en boule pour faire taire la midinette cachée dans les tréfonds de son cœur et qui attendait le moment opportun pour bondir hors de sa cachette. Comme une demoiselle qui n'assumerait pas ses actes... Quoi que, une fois de plus, c'était plus compliqué que ça.

- On n’aurait jamais retrouvé le corps, dit-elle sur un ton mis sérieux et en prenant une expression impassible pour donner plus de profondeur à sa mauvaise blague.
Miu sourit presque instantanément. Elle resta quelques secondes en suspend ne sachant quoi faire d’autre que sourire et attendre. Elle avait la folle envie de lui dire qu’elle ne voulait voir que lui, que s’il n’avait pas répondu présent à sa demande elle serait rentrée, penaude. « J’avais envie de te voir » ça sonnerait de façon trop étrange. Comme si elle lui faisait du rentre dedans. Ce n’était pas le cas, n’est-ce pas ? Non pas du tout, se convainquit-elle. Ce n’était pas ça et ça n’avait jamais été ça. Rien il n’y avait rien. Juste une amitié un peu poussée qui par moment lui faisait se poser les mauvaises questions.

- J’ai fait un tour dans Daegu aujourd’hui. Je me suis rendue compte que je connaissais très peu la ville, expliquât-elle. Je n’avais pas envie de rentrer tout de suite, ajoutât-elle en prenant un air de petit chien battu.
Ça ce n’était pas dans ses habitudes. Vraiment pas même. Minauder comme une lycéenne, devant un garçon plus jeune qui plus est ! Miu finit son verre en quelques gorgées et recommanda presque aussitôt une nouvelle bière. Ça devenait presque lourd à la longue.
- La prochaine fois tu me feras visiter ? Tu es de Daegu toi aussi.
Un coude sur le bar elle se tourna vers Sun Joon avec un grand sourire. L’idée de faire un tour en ville avec le garçon l’enchantait plus que de raison.

electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Sam 2 Avr - 9:37

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
Sun Joon appréciait ce genre de personne qui pouvait répondre naturellement, avec humour. Il fit mine d'être effrayé, pendant une seconde, avant de lui rendre le sourire qui avait naquit sur son visage. Honnêtement, il ne savait pas à quoi s'attendre, avec Miu. Leur relation était pour le moins.. compliquée ? Ce qui était le quotidien du jeune homme, oui, mais là, c'était assez différent. Il ne savait pas vraiment ce qu'elle était pour lui, il ne savait pas non plus vraiment ce qu'il était pour elle. Il essayait de s'arrêter au fait qu'il adorait être en sa présence, mais cela semblait, parfois, ne pas être assez pour apaiser son esprit. Et elle était tellement agréable avec lui.. Il se sentait rassuré à ses côtés, aussi bizarre cette idée soit-elle. Il était encore un enfant qui avait besoin de bras autour de lui, lorsqu'il pouvait se sentir désarmé. Il en avait honte, la plupart du temps, et dans ses périodes noires, il voulait ne plus faire subir ça aux gens autour de lui. Finalement, faible, il recherchait le contact humain car il avait compris que c'était presque la seule chose qui le rendait « heureux ». Il se haïssait d'en être aussi dépendant. Il se haïssait de commencer à développer une dépendance particulière pour la personne qui était, là, assise à côté de lui.

Depuis la nuit qu'ils avaient passé, sans pourtant que rien de… totalement déplacé ne se soit passé, il avait l'impression que leurs rapports avaient radicalement changé. Et, attentif, il avait même remarqué que Miu se comportait également différemment avec lui. Heureusement, pas d'une façon négative, c'était plutôt agréable : il avait l'impression qu'elle.. voulait lui plaire, ou quelque chose d'équivalent. Ce qui était complètement insensé, il le savait bien. Miu ne le voyait que comme un gamin dont elle devait s'occuper, au mieux elle était sa mère, jamais elle ne le verrait comme un garçon attirant, séduisant, avec qui elle aurait envie de choses plus intimes. Sans trop savoir pourquoi, cette idée l'attristait.

« Bien sûr ! Je connais pratiquement toutes les petites rues… les heures passées à errer la nuit, ou le jour, quand je ne savais pas trop quoi faire.. ça pourrait être sympa. » dit-il avec un petit sourire. Il posa sa joue contre le comptoir pour l'observer de ses yeux de chiot. Il ne pouvait s'empêcher de la trouver magnifique, réellement. Ce n'était même pas une beauté classique, ce qui la rendait encore plus attirante. C'était incroyablement frustrant.

Il fit une petite pause et reprit la parole. « Mais tu n'as personne à qui demander ça ? D'autre que moi. Je suis sûr que.. Enfin.. Il doit y avoir des gens que tu aimerais mieux fréquenter toute une journée que moi ! Parce que la visite, ça va prendre du temps. » Il souffla « Tu comprends, j'ai peur que tu commences à te lasser, en plus, je n'ai pas l'âme d'un guide touristique… Je ne pourrai pas te faire grand commentaire sur les différents aspects de la ville. » Il sentait qu'il s'enfonçait. D'un côté, il montrait évidemment son manque de confiance en lui, mais d'un autre.. était-ce un certain stratagème pour savoir s'il y avait quelqu'un qui le dépassait par son importance ?

Sun Joon n'avait aucune idée de l'entourage de Miu, à vrai dire. À chaque fois qu'ils étaient ensemble, c'était tous les deux, point. Et il appréciait ça, cette sorte d'exclusivité. Seulement, il se rendait compte qu'il ne connaissait, au final, pas grand-chose de la vie de la jeune femme. Peut-être que Miu prendrait peur, aussi, si elle connaissait tous les déboires de Joon en détail. « Tu pourrais prendre ce prétexte pour demander à un beau garçon de passer du temps avec toi.. Au lieu de gâcher ça avec moi »
electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Dim 3 Avr - 17:34

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Troublée. Déconcertée. Effarée. Fascinée. Sun Joon, leur relation et leurs échanges n’avaient de cesse de la mettre dans tous ses états. C’était insensé. Inexplicable. Mais Miu préférait jouer la carte de celle qui ne voit rien, de celle qui ne comprend rien à rien, celle qui ne sait pas. Savoir quoi d’ailleurs ? Rien. Rien du tout. Tu te fais des films Khan Miu. La jeune femme se contenta de sourire, à croire que c’était tout ce qu’elle pouvait faire. Par réflexe mais aussi par envie, elle tendit le bras et vient passer ses doigts dans la chevelure sombre de Sun Joon. Presque aussitôt le sourire qui étirait ses lèvres prit une allure plus tendre, plus sincère encore. Ses yeux se perdirent dans les orbes noirs du garçon. Miu soupira distraitement. Elle ne se rendait même pas compte qu’elle avait oublié les autres autour d’eux. Elle ne répondit même pas à Sun Joon. A croire qu’elle avait oublié sa réponse à lui aussi. Lorsqu’il reprit la parole, la petit bulle dans laquelle elle c’était enfermée se brisa. Miu crut entendre un petit « plop ». Elle se redressa sur son tabouret et retira sa main. Mais qu’est-ce qu’elle était en train de faire au juste ? L’alcool, ça devait être l’alcool. Elle avait beaucoup marché aujourd’hui elle était un peu fatiguée. Et l’alcool vous monte plus vite à la tête quand vous êtes fatigué. L’explication semblait logique. En plus Miu avait chaud aux joues, un symptôme de plus. Même si ce n’était que de la bière. Même si elle était habituée à boire des boissons plus fortes.
- Tu es originaire de cette ville et tu viens de me prouver que tu étais parfait pour être mon guide. J’ai déjà vu ce qu’il y avait à voir pour les touristes. Maintenant je veux connaître Daegu comme ses habitants la connaissent, dit-elle sur un ton de voix plus grave qu’à l’accoutumée.

C’est vrai ça. Ça ne servait à rien de vivre quelque part quand on ne connaissait que les mêmes choses que les touristes. Ce n’était pas ça habiter une ville. Miu voulait en voir et en savoir plus. Et puis il y avait ce petit sentiment de culpabilité qui pinçait son cœur. Daegu était sa ville natale. Ce n’était pas Paris ni Séoul. Elle était coréenne, ses gènes ne mentaient pas et pourtant… Pourtant c’était la France qui lui manquait. Sa capitale, sa langue, sa culture, ses habitudes, tout. Alors Miu essayait tant bien que mal de se racheter. Comme pour faire honneur à cette famille dans laquelle elle avait vu le jour mais qu’elle n’avait jamais pu rencontrer. Et puis à Daegu il y avait Sun Joon. Sans savoir pourquoi, ou plutôt parce qu’elle ne voulait pas savoir, ce facteur avait de l’importance. Bien plus qu’elle ne l’aurait voulu.

- Gâcher, tout de suite les grands mots. Si je ne voulais pas te voir je ne t’aurais rien demandé. Tu le sais, elle plongea ses yeux dans les siens.

On lui servit enfin sa nouvelle bière, Miu régla sa note et but une gorgée avant de se concentrer à nouveau sur Sun Joon. Elle détestait quand il parlait comme ça. Quand il se dénigrait. Elle avait envie de le prendre par les épaules et de le secouer comme un prunier.

- Quand vas-tu comprendre que tu es quelqu’un de fantastique ?


electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Lun 4 Avr - 9:58

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
Sun Joon se rendait lui-même compte qu’il devait être insupportable à se dénigrer tout le temps. Il y avait des gens qui agissaient de la même façon, pour qu’on en profite pour les complimenter, de la fausse modestie, en somme. Mais ce n’était jamais de cet ordre là chez lui : il ne s’attendait même pas à ce qu’on le contredise. Ça sortait tout seul, comme tout le reste, parce qu’il exprimait toujours ce qui était dans sa tête avec une candeur déconcertante. Il répondit au regard de la jeune femme et un léger fantôme de sourire passa sur son visage. Elle voulait passer du temps avec lui, hein ? cette idée suffisait à lui réchauffer le cœur. Il ne savait pas déterminer exactement tout ce qu’il ressentait pour cette jeune femme, mais ce qu’il savait, c’était qu’elle était importante et qu’il voulait être contre elle, avec elle, le plus souvent possible. Cela pouvait paraître sans peu d’importance puisque Sun Joon avait l’air d’aimer tout le monde, et de toucher tout le monde, mais dans son esprit, il y avait une différence majeure.

Le mot fantastique résonna dans sa tête, et il ne put s’empêcher de rire, comme si elle avait fait une vraie, vraie bonne blague. Mais malgré le fait qu’il n’y croyait pas, il y avait une partie de lui.. Qui se sentait bien, que quelqu’un puisse penser ça de lui. Miu était une de ces personnes dont il doutait moins, et il savait que si elle le disait, c’était qu’elle le pensait, en partie ou entièrement. Fantastique. Il n’arrivait pas trop à imaginer quelqu’un le voir ainsi, surtout qu’objectivement, il ne savait pas quelles qualités on pouvait lui prêter, ce qu’il avait de particulier.

« C’est peine perdue, si tu t’attends à ce que je pense ça de moi un jour. » dit-il avec un petit sourire, sans avoir l’air trop déprimé cependant.

Un soupir s’échappa de sa bouche. En vérité, il voulait vraiment qu’elle le voie comme quelqu’un de fantastique, Miu. Peut-être  que comme ça, elle voudrait de lui… D’une autre façon, ou plus. Le voyait-elle seulement comme un garçon ? Les pensées venant l’embêter, il commanda un nouveau verre, cette fois quelque chose de plus corsé. Oh, Sun Joon tenait très mal son alcool, malgré le nombre de fois où il était allé se saouler dans les bars parce qu’il était déprimé. Tant pis. De toute façon, Miu était là pour l’arrêter s’il décidait de faire l’idiot, de commencer une bagarre ou un truc du genre.

Il se redressa quand le verre arriva. C’était une petite quantité, vu la concentration en alcool, et il put alors l’avaler cul sec sans trop réfléchir. Il expira, la chaleur amplissant son œsophage puis son ventre, et il vint regarder Miu. Il s’approcha d’elle et mit son nez contre son cou, c’était quelque chose qu’il adorait faire. Sentir les odeurs des gens. Sun Joon était hypersensible, autant mentalement qu’avec ses vrais sens. Tout était multiplié, et il était très, très sensible aux odeurs.

« Tu sais à quel point je t’apprécie, Miu ? ça me fait peur. » dit-il de façon très candide. A quoi bon le cacher, il était perdu et il voulait peut-être avoir une petite réponse. « J’ai peur de commencer à t’insupporter parce que je t’aime trop. Tous les gens me quittent à cause de ça. » L’alcool aidait à ce qu’il se confie beaucoup plus facilement. « Je sais que tu as dit que tu ne me laisserais pas, mais.. Tu sais que je le préférerais, si jamais je te faisais du mal à être trop… Collant, demandeur, chiant, ce que je suis avec pratiquement tout le monde. Je n’y arrive pas. Quand j’aime bien quelqu’un, j’ai envie d’être avec cette personne tout le temps, et si tu savais comme je me suis retenu de venir dans ta chambre tous les soirs, de t’envoyer des millions de messages. »

electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Dim 10 Avr - 10:21

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Tu n’es pas honnête Khan Miu. Non vraiment pas même. C’était un sujet récurrent chez la jeune femme. Récurant parce qu’elle avait conscience, peut-être trop même, de ce défaut. Pourtant avec Sun Joon les choses semblaient différentes. Ou alors c’était juste l’alcool qui déliait sa langue plus que de raison. Qu’est-ce qu’ils mettent dans cette bière ? pensât-elle en regardant son verre dont elle avait déjà but la moitié. Miu songeait à passer à quelque chose de plus fort. Un shot de whisky par exemple ou alors un verre de Gin Tonic, surement l’une de ses boissons alcoolisées favorites.

- Tu es un formidable idiot alors.
Et elle le pensait vraiment. Par moment Miu supportait mal le fait que Sun Joon se dénigre continuellement. C’était un parfait idiot. Elle n’aimait pas les gens imbus d’eux-mêmes mais reconnaitre qu’on est plutôt doué dans une discipline n’était pas une tarre. Après tout elle-même pensait être un plutôt bon écrivain –surtout pour les écrits érotiques certes, mais cela ne faisait pas d’elle une vantarde invertébrée. Ou du moins elle n’en avait pas l’impression. Si seulement Sun Joon pouvait se voir comme elle le voyait… Et tu le voies comment ? Comme un… ami..? Oh non Khan Miu tu n’es pas vraiment pas honnête envers toi-même ni envers les autres.

La jeune femme frémit alors que Sun Joon se penchait sur son coup. Le souffle chaud du jeune homme caressait sa nuque et chatouillait sa peau. Elle l’écouta avec une attention particulière, ne pouvant s’empêcher d’accompagner ses mots avec différentes mimiques. Chacune décrivant le fond de sa pensée et son agacement. Il fallait que Sun Joon arrête de penser ainsi. Vraiment.
Elle avait envie de lui dire qu’il pouvait venir quand il voulait. Qu’elle ressentait quelque chose de similaire pour lui. Elle voulait le prendre dans ses bras et lui dire. Lui dire tellement chose qu’elle-même ne savait pas. Mais c’était impossible parce qu’elle était Khan Miu et qu’elle était malhonnête. Parce que ses sentiments restaient bloqués. Parce que quelque chose soudait ses lèvres et asséchait sa gorge. Alors Miu était incapable de parler ou d’agir. L’infatigable emmerdeuse à la franchise sans borne qu’elle était, venait se faire clouer le bec par un garçon débordant d’honnêteté. Tellement que s’en était presque effrayant. C’était ça le problème avec Sun Joon. Ce qui bloquait la jeune femme. Le garçon était vrai alors qu’elle était incapable d’assumer la profondeur de ses sentiments pour qui ce soit. Miu savait. Elle allait le blesser à force de jouer avec le feu. Ce n’était pas elle que Miu voulait protéger mais bien lui. C’était Sun Joon dont la sensibilité si particulière –qui le rendait si spécial, si beau, ne supporterait pas une fuyarde comme elle.

- Tu ne devrais pas avoir peur, dit-elle d’une voix blanche.
Pas de lui mais plutôt d’elle. C’est tout ce que Miu arriva à dire. Elle s’en mordait les doigts de répondre si simplement à la déclaration de Sun Joon. Une déclaration qui lui donnait chaud aux joues et faisait battre son cœur. Mais ça c’était à cause de l’alcool. Elle commanda d’ailleurs le fameux verre de Gin qui lui faisait envie tout à l’heure.
- Si tu veux tellement me voir tu devrais accepter de devenir mon guide privé, finit-elle par dire comme si elle lui donnait un conseil sous cape.


electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Lun 11 Avr - 10:38

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
Ah, il était sûr de regretter tout ce qu’il venait de dire. Il le savait. Cette honnêteté ne lui avait jamais apporté de bonnes choses, surtout avec quelqu’un dont il n’était.. au final… pas si proche que ça ? il n’en savait rien, c’était très compliqué de définir sa relation avec Miu et il ne savait même pas s’il avait envie de le faire. Et si elle lui disait quelque chose qui le décevrait ? Au moins, en ne mettant pas de mots dessus, il pouvait imaginer quelque chose de.. Mieux, sûrement. Ou moins pire. Les mots qui sortirent de la bouche de Miu étaient censés le rassurer, mais le ton qu’elle avait employé le glaça jusqu’au sang. Pourquoi avait-elle l’air aussi crispée, aussi froide ? Oui, il le savait, elle disait ça pour ne pas qu’il fasse une de ses crises. Et il n’allait pas le faire, il allait se forcer, à rester calme, à ne pas montrer sa tristesse, sa déception, sa frustration, qui pourraient très vite se transformer en désespoir. Elle n’avait pas besoin de le supporter tout le temps, parce qu’elle ne lui apportait pas ce qu’il attendait. Il n’avait qu’à plus attendre, mais il n’y arrivait pas.

Elle commanda un verre d’alcool et il prit ça comme un message caché, elle avait besoin de se détendre car il la mettait mal à l’aise. Il se sentait désolé, mais il savait que le répéter ne ferait que l’agacer, ou lui faire regretter cette invitation. Il resta sagement assis à sa place et observa le verre arriver. Elle reprit les choses sur un ton plus léger, en reparlant de cette fameuse visite, et il hocha la tête. « Tu sais, les visites de nuit ne sont pas mal non plus. On découvre la ville sous un tout autre aspect… Après le bar, si tu as envie, on pourrait se promener un peu. En plus, il n’y a plus de touristes, plus personne à cette heure, tu pourras t’emplir des odeurs et des sons propres à la ville de cette heure là. » Dit-il assez naturellement, en espérant que son mal être ne se sentait pas dans ses paroles. Il était plutôt fier de lui, car il ne paniquait pas totalement et n’avait pas envie de fuir, ou de pleurer. Il se contenait. Il essayait de se rassurer, tout seul, en se répétant des phrases comme « elle t’aime bien, tu le sais » « elle est honnête avec toi, sinon elle te l’aurait dit, qu’elle ne voulait pas te parler » « elle t’a assuré qu’elle voulait de ta compagnie juste un peu plus tôt ! »

En voyant le verre de Miu arriver, il demanda à faire remplir le sien. Ah, ce n’était pas bon, là il était sûr de faire des choses qu’il regretterait, mais tant pis. Peut-être qu’au moins, il ne s’en souviendrait plus le lendemain. « J’espère que je ne t’ai pas trop gêné, avec mon petit discours. J’ai cette mauvaise manie de dire ce que je pense… Mais ne te rends pas mal pour ça. C’est mon côté, tu n’es pas obligée de partager ça, ou quoi que ce soit. N’aie pas peur non plus, de me faire du mal car tu crois que tu n’es pas.. à la hauteur de mes attentes. Je vais essayer de ne rien attendre de toi. C’est dur. Je travaille sur moi mais je suis sûr que je peux le faire » Il tourna à nouveau un regard mutin vers elle et lui adressa un sourire, tout ce qu’il y avait de plus sincère. Son sourire faisait craquer beaucoup de gens, pourtant il ne l’utilisait pas du tout pour manipuler, et n’en avait même pas conscience. « Ma petite Miu »


electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Dim 17 Avr - 23:00

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Elle s’en voulait d’avoir été si froide, si peu réceptive aux paroles de Sun Joon. Miu n’était pas comme ça d’habitude. Le garçon avait toujours été trop honnête avec elle mais c’était bien la première fois qu’un de ces petites déclarations la mettait dans un tel état. Et s’il faisait une autre crise ? Miu n’était pas sûre de réussir à le gérer aussi bien qu’à l’accoutumée. Parce qu’elle commençait à être un peu saoule et qu’elle n’était clairement pas dans son état normal. Alcool ou pas. La réponse de Sun Joon la rassura. Il avait l’air bien.
Elle ferma les yeux un instant et imagina la scène. Sun Joon et elle. Main dans la main. A la lueur de la lune. Vraiment ? Miu faillit recracher la gorgée qu’elle venait de prendre. Ma vieille c’est ton dernier verre. Pensât-elle en regardant son verre comme s’il s’agissait d’un objet maléfique. La jeune femme ne sous-estimerait plus jamais le pouvoir de l’alcool et regarderait les bouteilles de gin d’un autre œil. Nom de dieu, depuis quand avait-elle ce genre de pensées dégoulinantes de niaiserie et rose bonbon ? Elle qui n’arrivait pas à comprendre que des gens puissent apprécier la couleur violette. Ressaisis toi ma grande !

- J’adorerais ! s’exclamât-elle avec un peu trop d’entrain.
Miu devait définitivement se méfier de la boisson ce soir. Elle ne pensait, disait et faisait que des conneries plus grosses qu’elle. Elle se racla la gorge pour se donner un peu de contenance.
- J’aime beaucoup me promener la nuit tout est tellement différent. Je te propose qu’une fois nos verres terminés on aille se promener. J’ai bien envie de prendre l’air.
La jeune femme se fit violence pour ne pas rajouter quelque chose comme « avec toi. » Elle se promit de ne plus jamais boire autant. Elle devenait franchement flippante. Elle avait aussi très envie de fumer, comme à chaque fois qu’elle buvait de l’alcool. Ors Miu n’avait pas encore consommé la moindre cigarette depuis qu’elle c’était assise à ce bar. Le manque commençait à se faire sérieusement sentir.

Les mots de Sun Joon lui serrèrent le cœur. Parce qu’elle n’avait pas envie de le blesser. Jamais. Elle avait envie de le prendre dans ses bras. De le serrer fort contre elle. De lui dire à quel point il comptait pour elle. A quel point elle aimait son honnêteté. Et à quel point elle avait peur de lui faire de mal. Le sourire du garçon lui faisait chaud au cœur. Pourquoi était-ce si difficile d’agir selon son cœur ? Miu se répétait sans cesse qu’elle ne voulait pas heurter Sun Joon pourtant ses agissements semblaient démonter le contraire. Elle lui sourit piteusement. But son verre d’une traite. Elle allait le regretter plus tard. La jeune femme quitta son tabouret pour pouvoir mieux venir enlacer Sun Joon.
- Tu es très bien comme tu es, soufflât-elle dans le cou du garçon.
Elle le sera passionnément avant de déposer un long baisé sur la joue halé de Sun Joon. Miu se retira d’un coup et pris son sac de sur le tabouret.
- Allons-y maintenant ! dit-elle en souriant à pleine dents.

electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Mer 27 Avr - 21:43

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
J'ai, finalement, l'impression de faire bourde après bourde. En m'excusant, je pensais qu'on passerait à autre chose, mais je me sens encore pire. Je me dis qu'elle va se lever et me quitter là, me laisser tout seul, avec les quelques wons dans ma poche pour acheter encore un peu d'alcool. Je me mords fort la lèvre, avant de la sentir bouger à côté de moi. Je relève la regard et n'ais pas le temps de réfléchir bien longtemps avant de la sentir contre moi. Et quand je dis contre moi.. Enfin, elle m'enlace. J'en ai un sourire débile, bien que léger, aux lèvres. Je resserre mes bras automatiquement autour d'elle, pour sentir un peu plus sa chaleur contre moi. Mon corps apprécie ce contact, mais c'est aussi un corps d'un homme qui est attiré par une femme. Alors je ressens de l'envie, du désir, même si j'en ai honte. Parce qu'elle est belle, plus que belle, et que je l'apprécie beaucoup, plus que beaucoup, et que nos deux corps sont l'un contre l'autre. Parfois j'ai honte d'être humain, d'être un animal, avec tous les … besoins qui vont avec.

Son souffle vient chatouiller mon cou et je sens la chair de poule monter sur mes bras. Mon sourire s'agrandit encore un peu. « Tu trouves ? Si c'est toi qui le dit, alors.. Je suis obligé de te croire, non ? » j'ai envie de lui faire confiance. Je fais déjà bien plus confiance à Miu qu'à la majorité des gens. Parce qu'être honnête et se confier est une chose, avoir confiance en est une autre. Je la sens déposer un baiser (qu'elle prend bien soin de faire long) sur ma joue et j'ai presque l'impulsion de la tirer à nouveau vers moi, pour déposer mes lèvres sur les siennes. Je n'aime pas ce genre d'images et d'envies qui me traversent la tête, car je sais que cela ne m'apportera que.. Souffrance, tristesse. Rien de très joli, en somme.

Je me sens un peu mieux, en tout cas. Et lorsqu'elle propose de faire la balade maintenant, je me lève de mon tabouret avec un sourire. Si je bois plus d'alcool, je risque d'être totalement saoul, et étant donné que je le suis presque après une bière, il ne faudrait pas trop. Je sais que j'ai les joues légèrement rosées à cause de la chaleur qui monte en moi après ces boissons. Je me sens également un peu plus euphorique, ce qui n'est pas négligeable.

J'attrape instinctivement sa main pour la tirer doucement vers l'extérieur. Il ne fait pas exactement « chaud », et j'ai peur un instant qu'elle ne souhaite rentrer directement. Cela me fait penser à la fois où j'ai traversé un climat glacial torse nu pour aller la voir.. Je me rends compte que mes actions sont un peu bizarres, parfois, mais bon. Je suis bizarre.

Je la tire vers une petite rue adjacente, et les quelques personnes qu'on aurait pu croiser plus tôt sont ici invisibles. Il n'y a qu'elle, et moi, et je serre sa main un peu plus, me nourrissant de cette chaleur grandissant dans ma paume. Un léger sourire est posé sur mon visage et je regarde droit devant moi, me retenant très fort de tourner le regard vers elle. L'obscurité ou la lumière n'y font rien, au final, elle est belle sous tous les éclairages, et je n'ai pas envie de m'imposer cette souffrance. Surtout que si je la regarde trop, elle finira par me trouver dérangé.

J'aime ces odeurs. Je ne saurais trop comment les décrire. Ce sont celles qu'on ne peut trouver que dans la rue, dans les rues qui ne sont que rarement traversées. Quand l'humidité remonte. La pierre mouillée, c'est une odeur cocasse, qui ravit mes narines.

« Ha je me sens bien bête maintenant, ton guide n'a pas grand-chose à dire sur les immeubles aux alentours.. »
Je pousse un soupir en levant la tête vers le ciel. Les éclairages de la ville font qu'il est difficile d'apercevoir les étoiles. On ne voit tout au plus que quelques avions. « Tu m'emmènera en France, dis ? » Je continue de regarder le bleu foncé de la nuit. Est-ce de la peur ? Peut-être. De la regarder dans les yeux et d'y voir, au fond, que je m'emporte trop. « Si je dois y aller un jour je veux y aller avec toi, et personne d'autre. Échange de bon procédés. Je suis ton guide ici, et toi.. » Je me racle la gorge et lâche sa main pour venir gratter l'arrière de mon crâne.

« Tu aimerais, ça ? Faire un voyage juste avec moi ? »

electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Lun 16 Mai - 15:12

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Je ne sais pas si c’est l’alcool mais j’ai beau faire conneries sur conneries je ne peux m’empêcher d’aimer ça. Je n’ai jamais été quelqu’un de sérieux ni de rangé –ça se saurait mais je sais où m’arrêter quand je vois que je dépasse trop les bornes. Et là j’ai de toute évidence dépassé la ligne depuis un bout de temps déjà. Je me laisse clairement porter par les évènements. Mais je m’en contre fou et je me laisse tirer par Sun Joon vers l’extérieur.

A peine avons-nous mis un pied dehors que je prends une grande inspiration. J’aime l’odeur de la nuit. L’air est un peu frais. J’aime ce genre de sensation vivifiante et retient un léger reniflement pas très féminin. Seule mon apparence extérieure est féminine mais j’aime maintenir l’illusion que je suis une « vraie » fille. Je pensais allumer une cigarette dès que j’aurais franchi les portes du bar mais Sun Joon me tient fermement la main. Je n’ai pas envie de le lâcher et m’accroche solidement à ses doigts. Non je ne veux pas le laisser partir. Je le laisse me guider dans une rue adjacente sans protester. Il sait mieux que moi comment de diriger dans cette ville. Et j’avoue bien me moquer de notre destination. Je sens que je pourrais le suivre n’importe où, sauf peut-être dans un coin trop louche mais je l’imagine assez mal faire ça. J’ai une confiance absolue en ce garçon.

La rue est presque vide. On entend derrière nous les bruits des artères plus fréquentées. J’aime cette impression de n’être que tous les deux. A vrai dire j’aime assez peu « partager » Sun Joon. Je ne connais aucun de ses amis et inversement, si ce n’est ses colocataires que je connais surtout de vu. Je parle rarement de lui aux autres.

Je soupire légèrement et le regarde enfin lorsqu’il me parle. Toujours et encore la même envie de le claquer quand il se dénigre. Je l’observe en silence alors qu’il regarde ailleurs. Il est beau, c’est indéniable. Mais Sun Joon à ce petit quelque chose en plus qui me donne envie de sourire. D’ailleurs je ne peux retenir mes lèvres qui s’étirent. Sa question me glace et m’oblige à m’arrêter. Je continue de le regarder mais je sais que s’il quitte le ciel des yeux je serais incapable de soutenir son regard. Sun Joon si tu savais. Ce pays me manque comme il m’effraie.

J’arrive à peine à me réjouir du fait qu’il veuille aller en France à condition que ce soit avec moi. Je ne sais pas si c’est du à l’alcool mais je ne me sens pas très bien. J’ai la tête qui tourne. Un jour il faudra bien que je lui dise ce qui me fait si peur avec ce pays. Je sens que je perds pied et c’est sa main quittant la mienne qui me ramène à la réalité. Je cligne des yeux. Je ne sais pas ce que je veux mais je sais que je ne veux pas qu’il me lâche. C’est l’acool qui fait ça ?

Mon corps bouge tout seul et vient l’enlacer. C’est comme si les rôles s’inversaient. Pour la première fois c’est moi qui supplie pour ne pas être abandonnée.
- D’accord, je dis d’une petite voix.
Je le regarde avec des yeux suppliants les mains fermement accrochées à son corps.

electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Mar 17 Mai - 17:54

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
J’ai lâché sa main alors je ne me rends pas tout de suite compte qu’elle s’est arrêté, au milieu de cette ruelle. Je sens un vide à mes côtés et après avoir fait trois pas, je me retourne pour la contempler. Je ne peux pas continuer à regarder le ciel, après tout, je me demande automatiquement si j’ai fait quelque chose qui a pu la blesser, dit quelque chose de débile. Je savais que je n’aurais pas dû ouvrir la parole. Je me prépare mentalement à me flageller mais reviens vers elle, parce que je ne peux pas fuir, la laisser là, surtout que ce qu’elle affiche sur son visage, même si c’est peut-être à cause de moi, me donne mal au ventre.

Je ne sais même pas si elle s’est rendue compte que je me suis éloigné d’elle, seulement quelques instants. Elle a l’air perdue, dans ses pensées, dans son monde, et la culpabilité ne peut s’empêcher de monter, de me faire mal. Je la regarde, je ne sais pas quoi faire, quoi dire, mon cerveau est un tourbillon, j’ai à la fois trop de choses à exprimer et pas assez.

Quelques secondes plus tard, je sens une chaleur, contre moi. Tout son corps, les points d’appui du sien contre le mien, ses bras, autour de moi. Mes muscles se détendent, c’est automatique, je ne les contrôle pas parce que je me sens tellement bien, là. J’ai l’impression que son odeur, sa chaleur, la forme de son corps, ses courbes, la façon dont elle peut respirer et se mouvoir, tout ça je le connais, et je retrouve un cocon rassurant. Un cocon familier.

Je ne sais pas pourquoi il y a autant d’émotion dans sa voix, pourquoi j’ai l’impression qu’elle a du mal à sortir cette petite expression, « d’accord ». J’avale ma salive et viens croiser son regard, je souffre d’y voir autant de douleur, j’ai l’impression qu’elle s’accroche à moi comme si elle attendait quelque chose. Je reste silencieux un long moment. Juste à la regarder, à observer ses yeux, essayer d’y trouver une vérité, ou même une hypothèse, ça m’aurait suffit.

« J’ai envie que… »

Je sens que mon cerveau me joue un de ses tours, encore un. Je sais que tout ce qui va sortir de ma bouche sera regretté, remâché, haï, me donnera des occasions de me détester, de culpabiliser, d’avoir mal.

« Tu sois à moi. »

finis-je sans tellement savoir ce que cette expression veut dire. Je n’ai pas d’arrière pensée, rien, je ne fais qu’exprimer ce que je veux dire de la façon la plus brute au monde. Oui. J’ai envie que Miu soit à moi, alors qu’elle est à l’antithèse de quelqu’un que l’on peut garder. Pour moi, elle est libre, pour moi, elle fuit, pour moi, elle est comme l’eau qu’on essaie d’attraper entre ses doigts.

electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 13/01/2016
Messages : 214
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Mer 15 Juin - 22:49

Besoin de toi, envie de rien
FT. Sun -bae- Joon
Tenue (+)
Je sais que je donne l’air d’être forte. Je joue de cette attitude détachée qui me va si bien. Je me drape dans un je-m’en-foutisme presque trop gros pour que ce soit vrai. Oui et non. Je mens quand je laisse les autres me voir comme une personne libre et sans attaches. La vérité c’est que j’ai peur. J’angoisse à propos de tellement de choses. En mon fort intérieur je ne suis que doutes et interrogations. Mais j’aime que les autres pensent le contraire. Une cigarette et un humour parfois déplacé et voilà que je fais disparaitre toutes les angoisses qui me prennent aux tripes. Ce n’est qu’un écran de fumé. Oui et non. Les sarcasmes sont bien à moi. Je dis ce que  je pense. Je suis réellement franche. Pourtant je ne peux m’empêcher de me dire que tout ça c’est pour oublier le fait que je flippe. J’ai peur Sun Joon. J’ai peur tout le temps.

Je voudrais que jamais il ne me lâche. Je ne me dis même plus que tout ça n’est qu’une vaste connerie. Que je regretterais surement demain. Que tout ça est dû à l’alcool. J’ai dépassé tout ça. Je ne pense plus avec logique. Je m’abandonne à quelque chose que je me refuse toujours et encore de définir.  Le regard plongé dans ses yeux sombres, je me dis que c’est ça. Oui c’est ça. Pourquoi se poser tant de questions si ces pupilles ne regardent que moi. Je suis soudainement prise par l’envie de demander. Que dis-je. D’exiger que Sun Joon ne regarde plus personne. Juste moi. Pas même sa famille ou ses amis. Moi et seulement moi. Ah Miu tu as trop but…

Ses paroles me font un drôle mais doux effet. Je me sens comme une boule pour le bain qui fond dans l’eau chaude. Demain je penserais à me moquer de moi pour cette comparaison fabuleusement niaise. Je ne quitte pas les yeux de Sun Joon. Quelque part au fond de moi j’ai envie de lui bondir dessus, lui répondre avec entrain que oui je suis d’accord. Que je suis tout à fait pour l’idée de lui appartenir. Mais je veux quelque chose en échange. Et je sais déjà ce que je désire. Son regard.

- A une condition, je dis d’une voix blanche. Ne regarde que moi. Ne regarde pas le chien du voisin ni les enfants qui jouent dans le parc ou les oiseaux dans le ciel. Juste moi.
Je pourrais énumérer indéfiniment la liste des interdis. Egoïstement. Je retire mes bras de sa taille pour plaquer délicatement mes mains sur ses joues. Pour mieux voir son visage. Mieux admirer ce qui maintenant est à moi. Après réflexion j’aurais dû en demander plus. Dire que je viens de passer à côté d’un aussi beau visage…

- C’est une promesse.
Je souris. Ce contrat me plait bien. Il ne reste plus qu’à le sceller. C’est là que je dérape. Mon corps bouge tout seul. C’est pourtant la seule chose qui me vienne à l’esprit. Je pourrais taper dans sa main mais je n’y pense même pas. Non il n’y qu’une façon d’attester l’immuabilité de notre contrat. Je me dresse sur la pointe des pieds et vient doucement poser mes lèvres contre les siennes.

Han Sun Joon, je t’appartiens et ton regard m’est réservé.

electric bird.



"i think my heart is better"


♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

inscription : 15/01/2016
Messages : 160
avatar
MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   Jeu 16 Juin - 13:08

Besoin de toi, envie de rien
FT. Miu Miu d'amûr
Tenue (+)
Je suis mortifié. Ça ne fait qu’une demi-seconde que les mots ont quitté ma bouche mais je sais que j’ai fait une erreur. Que je vais devoir pleurer, me cacher dans mon lit pendant des jours, ne plus affronter la vie, parce que j’aurai tout gâché. Tout gâché avec la personne qui à ce jour était la plus importante pour moi… Ce qui n’était sûrement pas le cas pour elle. Mais maintenant, j’ai définitivement tout jeté par le bord de la falaise. Cette stupide habitude à l’auto destruction, cette stupide envie de souffrir, continuellement, semble avoir rattrapé un bord de mon esprit et a fait se mouvoir mes lèvres, mes cordes vocales. J’attends de voir un immense trouble dans son regard, peut-être de la colère, de la tristesse. Je m’attends à sentir de la douleur sur ma joue, qu’elle y laisse une marque rouge. Je n’ai aucun droit sur elle, je ne sais même pas pourquoi j’ai dit ça. Et surtout à..Miu. Elle ne sera jamais à personne, je le sais mieux que quiconque. Et surtout, surtout pas à moi, ma petite personne.

Les premiers mots sortent de ses lèvres charnues et je suis étonné. Une condition. Mais Miu, pour ça, je serai prêt à tout, absolument tout. Et quand elle fait sa liste, j’ai presque envie de rire, de toute cette pression que j’ai apposé moi-même sur ma poitrine. Pourquoi me donne-t-elle une condition si évidente… Si simple… Ne suffit-il pas déjà qu’elle soit là pour que mon regard ne se promène nulle part d’autre. Je souris légèrement, mes yeux se plissant dans l’effort, donnant à toutes les parties de mon visage l’expression entreprise par mes zygomatiques.

Ses mains quittent ma taille et viennent sur ma joue. Ma peau me picote, je sens la chair de poule s’y poser, je ne sais même pas si c’est possible sur le visage, je sais juste que je le ressens. Et elle promet. Je ne peux pas douter un instant de sa sincérité, ce n’est même pas quelque chose qui me traverse l’esprit. Je n’ai pas à énumérer les raisons logiques qui feraient qu’il est absolument impossible pour elle de se moquer de moi, à cet instant précis. Je le vois juste dans son regard et je n’ai pas à douter et à me faire souffrir, comme d’habitude.

Et alors je la sens s’approcher, et mon corps tremble légèrement, un pic de peur monte au fond de mon ventre. Je suis figé, je ne peux rien faire, et quelques secondes plus tard, ses lèvres contre les miennes.

Mon impulsivité remonte. Ce désir animal qui est moi ne peut pas rester tranquillement au fond du placard, elle qui engage quelque chose de doux, je me sens obligé d’exprimer la force de la frustration qui est mienne de ne pas l’avoir eue pour moi, le désir intense qui prend part de mon corps. L’alcool y est pour quelque chose, bien entendu. Et son corps, je le pousse bientôt pour qu’il rencontre le mur qui n’est pas loin. Car je veux l’embrasser, plus, plus intensément. Je pose une main sur sa taille et joue avec ses lèvres, le corps tremblant.

electric bird.



    hopeless
    There are wounds that never show on the body that are deeper and more hurtful than anything that bleeds. △ I didn't want to wake up. I was having a much better time asleep. And that's really sad. It was almost like a reverse nightmare, like when you wake up from a nightmare you're so relieved. I woke up into a nightmare.©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: JOONMIU - Cette folle envie de te voir   

Revenir en haut Aller en bas
 
JOONMIU - Cette folle envie de te voir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque la solitude se fait sentir.. [+16]
» Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer l'école ? ♫ ...
» Je suis folle. Et toi?
» GEM' - AGATE - ELEA ϟ Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ϟ
» Pouruqoi cette envie de tuer ? (Pv Ecureuillou xD )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
eat your kimchi :: Daegu :: le centre-
Sauter vers: